Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Peugeot BB1, le meilleur et le pire de la future mobilité urbaine électrique

Peugeot BB1 électriqueNous n'attendions pas grand chose de la visite du stand Peugeot au salon de Francfort. Après la confirmation que les Peugeot électriques ne seraient que des Mitsubishi rebadgés, la seule nouveauté devait être le 5008, un engin pas franchement excitant. Nous nous trompions. Pas sur le 5008, mais sur la présence d'une bestiole inattendue, avec un look qui l'est plus encore. C'est un choc. Quand nous avons découvert ce BB1, nous sommes restés coi pendant une minute. Nous en fîmes le tour, le regardant sous tous les angles, et... Nous avons été séduit ! Oui, tout à fait.

Peugeot BB1 électriqueCe Peugeot BB1 est ultra original. Il est novateur, et fait réellement évoluer le design, tout en parvenant à être agréable à regarder. Nous avons aussi regardé les réactions des gens, et passé le premier instant de surprise, la plupart était enthousiasmée. Ce Peugeot BB1 a sensiblement les mêmes dimensions qu'une Smart, mais il renouvelle complètement l'esthétique de l'ultra-urbaine. Ses lignes torturées ont un petit aspect boule de nerfs, mais sous d'autres angles, le BB1 a simplement l'air moderne, et dynamique. Et branché, avec des cellules photovoltaïques intégrées à la surface vitrée du toit.

Peugeot BB1 électriquePeugeot BB1 électriqueCes capteurs solaires assurent une ventilation permanente de l'habitacle, et nous notons aussi l'absence de rétroviseur, qui sont remplacé par des caméras. Pour tout cela, les designers du BB1 méritent des félicitations. Malheureusement, ces mêmes designers méritent aussi les plus fortes réprimandes pour leur échec magistral dans la conception de l'habitacle. La Smart Fortwo est une voiture formidable par le fait que, malgré sa petite taille, on soit très bien installé à son bord. On est bien assis, et il y a de la place. Le conducteur d'une Smart et son passager sont très à l'aise. Parce qu'ils ne sont que 2. La Peugeot BB1 est 19 cm plus courte qu'une Smart, mais ses concepteurs ont choisi d'en faire une 4 places.

Attention. Les 3 photos ci-dessous sont des gros plans, clichés pris avec un objectif grand angle, qui modifient les proportions réelles des choses.

Peugeot BB1 électriquePeugeot BB1 électriqueLes 2 occupants de l'avant sont si en avant, qu'ils ne peuvent allonger leur jambes. Leurs épaules sont également en avant, et leur position est plus proche de celle qu'on a sur un scooter. L'analogie avec le 2 roues ne s'arrête pas là, puisqu'il n'y a pas de pédalier, mais un guidon pour regrouper toutes les commandes. Quant aux passagers arrières, qui s'installent après avoir rabattu le dossier du siège avant, ils sont comme sur une moto, avec les batteries entre les jambes. Rien que de voir les sièges, nous n'avions pas envie de nous y installer. Assise et dossier étroit à l'avant, dosseret de même pas 10 cm de hauteur à l'arrière, on a envie de refermer la porte.

Peugeot BB1 électriqueNous sommes pour les nouvelles technologies, mais nous n'avons pas envie d'être mal assis ! Si Peugeot pouvait abandonner cet intérieur, et faire quelque chose de plus confortable, à 2 places, le BB1 deviendrait un formidable concurrent à la Smart. Car sa propulsion est excellente, elle utilise les moteur-roues de Michelin, avec 2 unités de 7,5 kW (10 kW en crête, et 320 Nm de couple) pour le train arrière. On a donc pas plus de 15 kW (20 ch), avec une vitesse de pointe limitée à 90 km/h. L'idée est que le BB1 échappe aux normes automobiles, et soit considéré comme un quadricycle, conduisible dés 16 ans. Il n'est pas sûr que ce soit une bonne idée.

Peugeot BB1 électriqueEn tant que voiture par contre, et considérant que les stands Peugeot et Toyota étaient voisins à Francfort, tout le monde a pu voir que le BB1 était bien plus accrocheur que l'iQ. 2,50 m de long et la maniabilité qui va avec, 600 kg sur la bascule et 120 km d'autonomie, le BB1 est une proposition qui mérite d'être poursuivie, comme la première vraie concurrente à la Smart, avec un chassis optimisé pour la propulsion électrique. Il pourrait aussi servir à renouveler le style Peugeot, quand l'identité visuelle de la marque a disparu. Où est la continuité de style des 205/405/605 ? Il n'y a plus que du rajouté entre la 107 et le 5008. Repartir de zéro serait osé, mais ce BB1 a tout pour devenir la pierre angulaire d'un futur style Peugeot...

Pour la mobilité urbaine, ce BB1 pourrait aussi donner le la. Mais sans pièce commune possible avec aucune autre Peugeot, l'industrialisation du modèle demanderait un investissement conséquent. Peugeot va t-il oser ? Ce n'est pas impossible. Avec un intérieur qui ne serait plus conçu pour les jeunes de 16 ans, mais qui pourrait convenir à une femme sophistiquée, et des fenêtres normales, le BB1, silencieux et zéro pollution en sus de son look formidable, a tout pour réussir.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


17-09-2019 — Pourquoi l'Opel Grandland X Hybrid4 fera oublier l'Ampera — Sinon pour ceux qui en ont une.

16-09-2019 — Byton M-Byte, le choc du grand écran — Elle arrive en 2021.

16-09-2019 — Francfort 2019 : un salon de transition — Juste une mauvaise période à passer.

15-09-2019 — Cupra Tavascan, un concept électrique créateur d'identité — Un pari qui s'annonce bien.

14-09-2019 — Audi AI:Trail, une nouvelle approche — La versatilité de l'électrique.

13-09-2019 — Mercedes Vision EQS, un certain manque de... Substance — La classe S électrique.

13-09-2019 — La plus belle de Francfort : Hyundai 45 — Coup de chapeau.

12-09-2019 — Electrification : Carlos Tavares veut une approche holistique — Conférence de l'ACEA.

12-09-2019 — Ford Puma : 125 ou 155 ch avec le 48 Volts — Une belle promesse.

12-09-2019 — Seat Mii et Skoda Citigo, les triplettes sont électriques — 3 petites branchées.

11-09-2019 — Hyundai investit dans le réseau de recharge rapide Ionity — De plus en plus leader.

11-09-2019 — Lamborghini fait une hybride pour être à la mode — Hommage à Ferdinand Pïech.

11-09-2019 — Hyundai lance sa voiture de course électrique avec Mate Rimac — Un nouveau championnat.

11-09-2019 — La Volkswagen e-up à 17 000 € en France — Meilleure qu'en Allemagne.



Nos derniers essais :


Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides
Ford Mondeo SW Hybride
Ford Mondeo SW Hybride
— Toujours la meilleure motorisation.

Ford ; voitures-hybrides
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
— Essai détaillé, pour les gros rouleurs.

Volkswagen ; faible-consommation
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
— Essai détaillé, presqu'un sans faute.

Toyota ; voitures-hybrides