Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Kia Soul EV - Essai détaillé

Kia Soul EV
Ses points forts

La meilleure autonomie du segment
Look original et sympathique
Habitabilité avant et arrière
Présentation/équipement
Recharge au standard Chademo amélioré
Garantie 7 ans
Ses points faibles

Petit coffre
Performances modestes
Réglage insuffisant de la récupération d'énergie au freinage
Indicateur de charge peu précis

Historique et présentation

Kia Soul EVEssai réalisé du 20 au 27 octobre 2014.
812 km parcourus.

Il y a peu de voitures dont on puisse écrire que le design soit vraiment original, mais la Kia Soul est probablement de celles-là. Haute, mais courte, la Soul a une découpe des vitres latérales qui se rétrécit à l'arrière, pour donner un profil dynamique, et la peinture bicolore la met habilement en valeur. Ce n'est pas en effet que notre voiture d'essai, toutes les Soul électriques sont bicolores : bleu-blanc, blanc-bleu ou noir-rouge. Il sera impossible de passer inaperçu, et c'est tant mieux, puisqu'à la différence de la Nissan Leaf, l'immanquable référence en tant que voiture électrique la plus vendue dans le monde, et dont la face avant n'a jamais fait l'unanimité, la Soul attire de suite le sourire. Les enfants l'adorent, et les anciens nous ont dit qu'elle leur rappelait la Jeep.

Kia Soul EVCette Soul EV est la première électrique de grande série de Kia, mais le constructeur sud-coréen avait déjà fabriqué et longuement testé de nombreux prototypes en son pays. Kia fabriquant aussi des hybrides (l'Optima), rien de ce qui touche à la propulsion électrique ne lui est étranger. La question de l'intégration des batteries non plus, visiblement, puisque la Soul n'est pas une pure voiture électrique. On la connait d'abord en essence et diesel. Une essence électrifiée n'est pas de bon augure à priori, mais nous n'avons pas pu trouvé un seul inconvénient à ce choix lors de notre essai.

Kia Soul EVLe constructeur explique même que par l'ajout de la batterie, donc d'un gros caisson métallique sous le plancher, cette Soul électrique est plus rigide que la Soul à essence. Il y a une petite différence entre les deux au niveau de l'espace pour les pieds des passagers arrières (la faute à la batterie), mais il y a la même sur la Toyota Yaris, entre la Yaris hybride et celle qui ne l'est pas, et la réduction de l'espace est ici moindre que sur la Yaris. Nous notons aussi avec plaisir qu'une voiture écologique appelle à une construction écologique, et Kia y a pensé en recourant à des bio-plastiques (en canne à sucre et à base de cellulose) pour de nombreuses pièces de l'habitacle.

La technologie

Kia Soul EV On trouve sous le capot un moteur de 81,4 kW (109 ch), avec un couple maxi de 285 Nm à 2730 tr/mn. Cela parait bien, c'est au niveau de la concurrence. Mais... Le plus grand ennemi de la voiture électrique est celui qui se satisfait de ses insuffisances. Kia n'est pas comme cela, et cette Soul EV témoigne de son ambition d'améliorer la voiture électrique. La Nissan Leaf a une batterie de 24 kWh, celle de la VW e-Golf est de 24,2 kWh, et celle de cette Soul a une capacité de 27 kWh. Et il s'agit de capacité utile ! Voilà qui est vraiment mieux. Et même plus que cela, puisque les cellules de cette batterie sont d'un nouveau type, lithium-ion polymère, dont on dit qu'elles seraient plus résistantes au cyclage, ce que nous sommes évidemment incapables de vérifier, il faudra voir à l'usage, mais on voit aussi, et tout de suite, une excellente densité massique, puisque l'auto ne fait que 1490 kg à vide. Soit moins qu'une Leaf à équipement égal, alors que la Nissan a une batterie qui contient 5 kWh de moins.
Kia Soul EVKia Soul EVCôté recharge, la Soul EV est livré en série avec un chargeur 6,6 kW. Bravo ! C'est en effet une option sur une Nissan Leaf, et ce n'est pas disponible sur la VW e-Golf. Il accepte les courants plus faibles, et on peut donc charger en 230V 10A (recharge en 13 h), en 230V 16A (recharge en 9 h), ou en 230 V 32A, et la recharge ne prend alors que 5 heures. On conseille donc aux clients de prendre un boitier mural de cette puissance, pour être sûr de pouvoir charger pendant les heures creuses (par exemple de minuit à 5 h). Surtout qu'il faut penser à l'avenir. En 2020, il n'y aura vraisemblablement plus une seule électrique neuve avec une batterie de moins de 50 kWh. Tous les gens qui ont aujourd'hui une prise 230V 16A devront refaire leur installation...

Kia Soul EVCôté recharge rapide, on reconnait un port Chademo, dont on sait qu'il permet la charge à 50 kW. Pas terrible quand les superchargers de Tesla sortent du 120/135 kW. Kia est alors le premier constructeur à répondre officiellement à Tesla. Il faut se souvenir qu'aux origines de Chademo, il était prévu qu'il soit avec un courant de 100 kW. La pratique l'avait limité à 50 kW, mais les ingénieurs coréens ont repris et amélioré le système pour qu'il fonctionne en 100 kW comme c'était la volonté initiale. Voilà un vrai progrès, des temps de recharge raccourcis. La recharge à 80 % prend 25 minutes. Veut-on que la voiture électrique puisse concurrencer l'essence, oui ou non ? Cela dit, le progrès va se faire un peu attendre, car il faut qu'il y ait des bornes compatibles. Il y a aujourd'hui 2 bornes Chademo 100 kW au siège de Kia Europe, à Francfort, et si l'installation d'autres bornes est en projet (233 sont prévues en Europe), le calendrier est encore flou.

Kia Soul EVEn les attendant, nous avons rechargé sur des bornes Chademo standard. Notre meilleure recharge fut de 15 kWh en 23 minutes. Pas terrible, mais on a fait avec. Bien sûr, au domicile, il est possible de programmer la charge, comme le chauffage, pour trouver son auto bien chaude (ou bien fraiche) le matin, avec une batterie chargée à 100 %. Au sujet du chauffage justement, celui-ci fait appel à une pompe à chaleur, une technologie moins énergivore qu'un chauffage électrique classique, et qui utilise l'excédent de chaleur de la climatisation et des systèmes électriques. La climatisation est évidemment automatique, elle n'est pas bi-zone, mais elle possède une touche Driver Only. C'est intelligent. Si le conducteur est seul à bord, seule sa place aura sa température régulée.

Intérieur et équipement

Kia Soul EVLes lignes bien carrées de l'extérieur se retrouve à l'intérieur, avec une excellente habitabilité aux places avants. Il y a beaucoup de place pour les genoux, et bien que je fasse 1,90 m, j'ai pu m'asseoir au volant en portant un chapeau. Beaucoup de place encore à l'arrière, mais surprise au niveau du coffre, qui n'est pas du tout au même niveau. La Soul essence dispose de 354 l, mais cette version électrique n'offre que 281 l. Un volume inférieur à celui d'une Clio, qui est lui-même inférieur à celui d'une Zoé. On suppose cependant que peu de gens partant en vacances en électrique, ce ne devrait pas être trop gênant. Pour un déménagement par contre, en baissant les dossiers arrières (d'une main), on a un très pratique, grand volume à la forme cubique.
Kia Soul EVKia Soul EVComme beaucoup de modèles récents, la visibilité arrière est très mauvaise, mais cela nous aura donné l'occasion d'apprécier l'excellente résolution de la caméra de recul. L'écran est large (8 pouces), et les images super nettes. La Soul EV existe en 2 niveaux d'équipement (standard et Ultimate) et il sont en rapport avec le prix de l'auto. C'est dire que c'est très complet. Déverrouillage et démarrage sans clé, les 4 sièges sont chauffants (et ventilés) comme le volant, radars de parking avant et arrière, il y a même du gadget avec des haut-parleurs dynamiquement lumineux (!). Plus la musique est forte, plus cela fait de la lumière, et cette lumière bat le rythme. Avec des DELs, cela ne consomme rien, et cela épate les jeunes filles (oui, j'ai essayé). La finition enfin, est meilleure que ce à quoi nous nous attendions. On sait que Kia a connu une progression fulgurante ces dernières années, mais c'est parce qu'il fait des bonnes autos.

Performances et tenue de route

Kia Soul EVCela commence par une surprise, puisque nous voyons au tableau de bord un logo ECO. Soucieux de l'enlever pour essayer l'auto dans son mode normal, nous constatons que la commande porte la mention ECO OFF. C'est dire qu'au contraire de toutes les autres électriques, le mode ECO est le mode normal, celui sur lequel on démarre. Le bouton ECO OFF serait alors plutôt un bouton Performance, sauf qu'il ne change pas la puissance. Il ne change que la réponse à l'accélérateur. Dans tous les cas cependant, il ne se passe jamais rien de bien excitant. Par rapport à la concurrence, nous avions naguère estimé que la VW e-Golf était légèrement plus nerveuse que la Nissan Leaf, cette Soul EV l'est légèrement moins. C'est certes un peu plus nerveux qu'une Renault Zoé, mais il n'y a pas de quoi pavoiser.

Kia Soul EVLa Soul a un look rock n'roll, mais elle ne sait danser que le slow. En ville, cela va grâce au couple immédiat du moteur électrique, mais sur la route, et plus encore sur l'autoroute, pour accélérer de 110 à 130 km/h, on est loin de la nervosité d'une essence du même prix. Le comportement routier, et le raffinement de la conduite sont par contre de bonnes surprises. La motorisation est silencieuse, et nous n'avons entendu aucun bruit parasite ou même aérodynamique. On roule en voyant le large capot bien plat, cela penche peu dans les virages, le freinage est puissant, et la direction plutôt précise. Mais ce n'est pas sportif. L'e-Golf est meilleure sur la route. En ville pourtant, ou n'importe où à une allure modérée, cette Kia se révèle très agréable, en étant spacieuse et toujours sereine.

Consommation, efficacité énergétique

Kia Soul EVBatterie plus grosse signifie en principe grande autonomie, et notre pratique a confirmé la théorie. Cette Kia Soul EV a la meilleure autonomie du marché, Tesla Model S exceptée. Cela ne nous empêchera pas pour autant de critiquer une nouvelle fois l'imprécision des ordinateurs de bord qui donnent des estimations d'autonomie. La voiture à l'arrêt avec le contact mis (pour prendre des notes et téléphoner), l'autonomie est passée toute seule de 84 à 87 km. Bizarre... Nous nous sommes servis de l'ordinateur de bord qui indique l'état de charge en pourcentage pour relever les chiffres suivants. Nous avons parcouru 124 km avec 59 % de la batterie. Ce qui laisse supposer une autonomie totale, en déchargeant à 100 %, de 210 km. Puis 34 km avec 21 % (161 km). 101 km avec 67 % (151 km). 131 km avec 75 % (175 km). 136 km avec 67 % (200 km). 79 km avec 44 % (179 km). Enfin, en adoptant un style de conduite hautement anormal, clim coupée, sans radio, et sans dépasser les 75 km/h, parce que nous savions qu'il n'y aurait pas de borne sur la route, et que c'était la nuit, nous avons parcouru 173 km avec 72 %. Ce qui donne une autonomie totale théorique de 240 km. On notera cependant que d'après le manuel, à 7 % de charge, la puissance est automatiquement réduite.

Kia Soul EVAutrement dit, Tesla excepté, toute la concurrence est battue. On peut tabler sur une autonomie routière réelle, utile de 150 km, et de 180 km en ville. Si nous avons parfois constaté plus, c'était du fait d'un style de conduite qui tenait compte des énormes carences du réseau de bornes de charge en France (article pas tendre à venir), et donc plus doux qu'à notre habitude. Cette autonomie record pourrait pourtant être encore améliorée avec un réglage plus fin de la regénération de l'énergie perdue au freinage. Le levier de vitesses propose 2 positions, D (regénération moyenne) et B (forte regénération), l'auto gagnerait à adopter la possibilité de supprimer toute récupération, pour profiter au maximum de son élan.
Kia Soul EV

Conclusion

Kia Soul EVKia a vraisemblablement fait le bon choix. Pour se distinguer des autres électriques du marché, il a choisi d'employer une plus grosse batterie. A équipement égal, la Kia Soul EV Ultimate à 36 790 € n'est que 1000 € plus chère qu'une Nissan Leaf Tekna (35 690 €) alors qu'elle a 20 % d'autonomie en plus ! Et n'oublions pas d'évoquer la garantie de 7 ans, pour la batterie, mais aussi tout le reste de l'auto. Quand d'autres marques ont choisi de vendre leurs électriques en louant les batteries jusqu'à la fin des temps, ces autos ne seront pas faciles à revendre après 5 ans, à côté de cette Kia qui bénéficiera encore d'une garantie de 2 ans.


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.

14-03-2019 — Avec l'hydrogène, Toyota vise la lune — Toujours plus loin !

14-03-2019 — NewMotion, réseau de 100 000 bornes de recharge en Europe — Le leader qui s'affirme.

13-03-2019 — Nouvelle alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, OK pour la forme — Mais sur le fond ?

13-03-2019 — Le Parisien nous rappelle que l'air le plus pollué est dans le métro — Et que Mme Hidalgo s'est trompée.

13-03-2019 — Infiniti s'en va, battu et ridiculisé par Tesla — Un virage raté.

12-03-2019 — Nissan IMq, le prolongateur d'autonomie e-POWER viendra en Europe — Après le succès au Japon.

12-03-2019 — Symbio futur leader de l'hydrogène avec Michelin et Faurecia — La France qui investit.

11-03-2019 — Genève, en Suisse, pays comme les autres — Fin de l'exception.