Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

DS3 E-TENSE électrique - Essai détaillé - Son objectif est de séduire, elle y parvient

DS3 Crossback E-TENSE électrique
Ses points forts

Beaucoup de personnalité
Silence de fonctionnement
Autonomie satisfaisante
Habitabilité convaincante
Ses points faibles

Détails de finition
Climatisation par l'écran tactile
Haut-parleurs de qualité moyenne

Historique et présentation

DS3 Crossback E-TENSE électriqueUne petite française premium. Voilà comme la DS3 Crossback se présente, et plus qu'une nouveauté, c'est aussi une première. Renault avait naguère tenté d'exploiter le concept avec une finition Baccarat, mais sans convaincre grand monde. Quant à la DS3 première du nom, elle se voulait plus sportive que premium. Avec désormais 4 portes, cette DS3 ne joue plus du tout dans la même cour. Elle se veut plus pratique, mais aussi plus chic, il suffit de regarder sa calandre pour s'en convaincre. On a rarement vu une face avant aussi finement ciselée. Et ceci n'est que du design. Dans cette version électrique en effet, la calandre est pleine. Elle ne comporte aucune ouverture. Comme un bijou, elle n'est là que pour faire joli, et elle le fait très bien.
DS3 Crossback E-TENSE électriqueDS3 Crossback E-TENSE électriqueLe logo DS, juste au-dessus, fait lui aussi plus penser à un bijou, un médaillon en l'occurrence, qu'à un logo de constructeur automobile. Certains y verront un 3 à l'envers, d'autre une lettre grecque (zeta). Le profil est tout aussi saisissant, avec une ligne de ceinture de caisse qui n'est... Absolument pas droite. C'est unique dans toute la production actuelle. Le seul antécédent est dans feue la Citroën C2, un lointain ancêtre de cette DS3. C'est une pure marque de style, sans aucune utilité, mais d'une importance réelle pour affirmer la singularité, sinon l'identité des voitures DS. On y verra un aileron de requin à l'envers, ou n'importe quoi d'autre, ce qui importe est que dans la circulation, les autres voitures n'en ont pas. Les DS sont des voitures différentes, et c'est bien.

Technologie

DS3 Crossback E-TENSE électriqueLa technique, c'est autre chose, et là, s'il n'y a aucune originalité, c'est plutôt un avantage. C'est la méthode Volkswagen. Entre une Skoda Scala et une Audi A3, le prix n'a rien à voir, mais les 2 autos sont techniquement identiques. La DS3 E-TENSE partage sa technique avec la Peugeot e-208. On retrouve donc un moteur électrique de 100 kW, avec une batterie d'une capacité de 50 kWh. Des valeurs très compétitives, et satisfaisantes pour le segment. On appréciera surtout la faculté de pouvoir recharger avec un courant d'une puissance jusqu'à 100 kW. Les bornes de cette puissance sont encore rares, mais c'est bien de savoir que la DS3 est parée pour l'avenir. D'ores et déjà, sur les bornes Ionity, on rechargera à plus de 80 % en 30 minutes, quand une Renault Zoé demandera le double de temps.




Intérieur et équipement

DS3 Crossback E-TENSE électriqueDS3 Crossback E-TENSE électriqueL'intérieur est tout aussi surprenant que l'extérieur, peut-être même plus. Il faut d'abord y pénétrer, après que les poignées de portes se soient extraites de la carrosserie. Il nous semble bien que ce soit une première française. Les portières sont lisses, il faut s'approcher à moins d'1,50 m pour que les poignées sortent de leur logement. Bien sûr, c'est un gadget, mais cela fait un sujet de conversation si on a un nouveau passager. On retrouve avec plaisir les sièges avec un revêtement façon bracelet de montre, c'est toujours aussi élégant, et il est bien que ce devienne une constante de la marque DS.
DS3 Crossback E-TENSE électriqueDS3 Crossback E-TENSE électriqueLe bloc d'instruments en face du conducteur est de petite taille, mais l'écran central est lui très grand. La planche de bord en elle-même est très peu avancée, on a donc une agréable sensation d'espace, pour constater que... Beaucoup de choses ne sont pas là où on s'attend à les trouver. Les commandes de la climatisation sont accessibles par l'écran tactile. Ce n'est pas trop bien selon nous, mais il semblerait fassent ainsi désormais. Les commandes de lève-vitres ne sont pas sur les portières, mais sur la console centrale. Il faut donc quelques minutes pour trouver ses repères, mais c'est bien, cela ajoute de la personnalité à l'auto.
DS3 Crossback E-TENSE électriqueDS3 Crossback E-TENSE électriquePour autant, l'ergonomie n'est pas parfaite. On peut par exemple regretter que le sélecteur de mode (Eco, Normal ou Sport) ne soit pas plus près de la main du conducteur. Plus embêtant, lorsqu'on se sert de la navigation, il semblerait qu'il ne soit pas possible de mettre la carte en plein écran (ou on n'a pas trouvé comment). Enfin, pour une voiture qui se veut premium, le rendu des aigus par les haut-parleurs n'est pas formidable. Ce ne sont que de petits défauts, mais la DS3 E-TENSE étant affichée à 39 200 € (bonus non déduit), on est en droit de se montrer exigeant. L'habitabilité, à l'avant comme à l'arrière, où il y a une très bonne garde au toit, est heureusement sans reproche. De même le volume du coffre à 350 litres.

Performances et tenue de route




DS3 Crossback E-TENSE électriqueSi la première vertu du groupe propulseur d'une voiture premium est de se faire oublier, cette DS3 E-TENSE y parvient très bien. On a presque l'habitude d'écrire que les électriques sont silencieuses, mais celle-ci l'est plus que la moyenne, et assurément plus qu'une Renault Zoé. Même pas de bruits d'air. L'insonorisation a vraiment été soignée. Elle est plus aboutie que sur la version essence. Le freinage est très, très assisté, peut-être trop, et les suspensions font un bon travail pour isoler les occupants de l'auto des irrégularités de la chaussée. Les ingénieurs ont assurément fait le bon choix au vu du positionnement et du standing recherché de l'auto, mais cette DS3 est plus raffinée que passionnante à conduire. Un geek aurait apprécié la faculté de couper toute régénération d'énergie au lever de pied de l'accélérateur, ainsi qu'un réglage permettant de conduire seulement avec la pédale de droite (parce que la régénération est si forte qu'elle remplace le freinage). Mais les ingénieurs ont préféré la sagesse, avec une régénération calquée sur le frein moteur d'une voiture essence. La DS3 est donc très facile à prendre en main et... Elle se conduit comme un vélo, en faisant oublier tout ce qu'il se passe sous son capot.

Consommation, efficacité énergétique

DS3 Crossback E-TENSE électriqueDS3 Crossback E-TENSE électriqueCette philosophie de simplification se retrouve aussi dans l'instrumentation. J'aurais aimé un indicateur de charge batterie en pourcentage, mais on ne peut l'afficher en roulant, et on a à la place un indicateur d'autonomie en km. Même idée lors des phases de recharge, avec le tableau de bord qui dit que sur la borne où nous nous étions branché, nous récupérions 42 km d'autonomie par heure de recharge. Ce qui doit correspondre à un courant de 7,3 kW (230V 32A, ce n'était pas écrit sur la borne). Pour la consommation ensuite, dans cette voiture un peu surélevée, nous n'étions pas trop optimistes, mais nos résultats n'ont heureusement rien d'alarmant. Sur notre parcours tranquille, nous avons relevé 12,3 kWh/100 km, et sur l'autoroute 28,1 kWh/100 km. Avec les 46 kWh utiles de la batterie, l'autonomie varie donc de 164 à 374 km. Mais il reste qu'en faisant attention en ville, on peut consommer très peu d'électricité. Notre illustration ci-dessus témoigne que nous avons parcouru 253 km à la vitesse moyenne de 33 km/h, en ne consommant que 12,5 kWh/100 h. C'est dire qu'aussi longtemps qu'on évitera l'autoroute, l'autonomie sera supérieure à 300 km..

Conclusion

DS3 Crossback E-TENSE électriqueDS3 Crossback E-TENSE électriqueElle est marrante cette voiture. La sophistication de sa calandre ne laisse aucun doute sur sa destination, ce n'est pas une voiture pour rouler dans la boue. Pourtant, elle est haute sur pattes. avec des pneus de bonne taille (215/55 R 18), comme si c'était un tout-terrain. Ce mariage contre nature entre le look tout chemin, et l'élégance de la face avant est unique, et cela plaît. Alors que nous prenions des photos, je fus surpris d'entendre une fille de 16 ans qui passait, dire à sa copine que notre voiture d'essai était super jolie. Poussant l'investigation auprès de jeunes femmes plus âgées, 4 me confirmèrent que la DS3 Crossback leur plaisait beaucoup. OK. Je note. Cette voiture plaît à la gente féminine. Et cela me convainc que la DS3 E-TENSE est une bonne voiture. Car si j'avais apprécié sans hésitation le groupe propulseur, je m'interrogeais encore sur l'originalité du design, mais on a répondu pour moi. Une voiture qui plaît aux femmes, cela ne peut pas être une mauvaise voiture.


Laurent J. Masson









Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-10-2020 — Volkswagen Golf GTD : est-ce la meilleure Golf ? — Selon le public...

26-10-2020 — Les premiers clients du Mercedes eActros très satisfaits — La chocolaterie électrifiée.

26-10-2020 — Nouvelle Fiat 500 électrique : elle en a 3 — Et un choix de 2 batteries.

25-10-2020 — Le retour du rotatif se fera en silence — Mais pas sans panache.

24-10-2020 — Bornes de recharge : à Arles, l'entrepôt du bricolage fait fort — Une initiative privée.

23-10-2020 — Pneus hiver obligatoires, encore un faux-pas — Et pas écolo !

22-10-2020 — Renault investit plus dans le stockage d'énergie — A Douai.

22-10-2020 — Hummer EV, la réponse de GM au Cybertruck de Tesla — Quand l'expérience paie.

21-10-2020 — La Cupra de l'Extreme E, le premier pilote est trouvé — Et la femme ?

21-10-2020 — 700 ch pour la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid — Le toujours plus, forcément.

20-10-2020 — Un mauvais départ pour une Porsche Taycan — Exemple à ne pas suivre.

20-10-2020 — Le malus à 40 000 € serait reporté d'un an — Médiocre nouvelle.



Nos derniers essais :


Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
— Design percutant et propulsion efficace pour ce crossover.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
— Son objectif est de séduire.

DS ; voiture-electrique
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
— 2 avancées majeures pour l'électro-mobilité.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
— L'écologie qui a le look et le rythme.

Toyota ; voiture-hybride
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voiture-hybride