Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Seat Arona TGI - Essai détaillé - La voiture au gaz de monsieur tout le monde

Seat Arona TGI
Ses points forts

Bivalence essence/GNV parfaite
Présentation et style
Habitabilité
Moteur très souple
GPS indique le nom de la route à prendre
Ses points faibles

Pas de sélection du carburant
Suspensions un peu fermes
Verrouillages de boite rugueux

Historique et présentation

Seat Arona TGIPour ou contre le diesel ou l'essence, à MoteurNature, nous avons été pour ce qui marche bien avec la plus faible consommation d'énergie. Et parce que l'énergie pourrait devenir rare et chère, il importe aussi de la diversifier. Le GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) est une énergie abondante, il y en aura encore dans 100 ans, et on peut aussi en produire de manière renouvelable. Le meilleur étant que c'est écologiquement avantageux. Une voiture au GNV rejette moins de CO2 qu'une voiture essence et, même si les différences sont faibles, la plus grande pureté du carburant gazeux aboutit aussi à de moindres émissions de polluants toxiques. Cela fait donc de multiples raisons de s'intéresser à ce carburant, même s'il y a des lacunes dans le réseau de distribution du GNV, surtout qu'il y a un petit modèle très à la mode disponible en version GNV : la Seat Arona TGI.

Seat Arona TGIQuand on pense à une petite Seat, c'est l'Ibiza qui vient immédiatement à l'esprit, mais en France tout au moins, l'Arona a désormais plus de succès, et nous avons compris pourquoi lors de notre essai. L'Ibiza, comme une Polo ou n'importe quelle citadine, sont des citadines. Sans prétention particulière. Alors que l'Arona, plus haute, est tout de suite plus que cela. On a le sentiment d'une plus grande habitabilité, pour des personnes, comme pour transporter des meubles, et la garde au sol un peu surélevée est la garante d'une plus grande versatilité qu'une simple berline. Enfin, l'auto est bien dessinée, avec des lignes droites plaisantes à l'œil. Elle est même mignonne dans la livrée bicolore de notre voiture d'essai.

Technologie

Seat Arona TGISeat Arona TGILa Seat Arona repose sur l'architecture MQB du groupe Volkswagen, dans sa version A0. La plus petite, donc. La seule originalité est dans le moteur, qui accepte 2 carburants. Certains disent encore bicarburation, ce qui signifie qu'ils ont 30 ans de retard, puisque c'est dans les années 1980 que les carburateurs ont disparu. On écrira pour être correct que l'auto est bivalente, avec la possibilité de fonctionner aussi bien à l'essence qu'au GNV. Grâce aux technologies modernes de gestion moteur, la puissance et le couple sont identiques avec l'un et l'autre carburant. On a donc 90 ch (66 kW) et 160 Nm de couple, merci à un 3 cylindres 12 soupapes de 999 cm3. Il y a un turbocompresseur, et l'alimentation se fait par une injection directe pour l'essence, par une injection indirecte pour le GNV. La boite derrière est une mécanique à 6 rapports. Le GNV est stocké dans 3 bonbonnes qui ont une capacité totale de 13,8 kg de gaz, et il y a aussi un petit réservoir de 9 litres d'essence, pour dépanner.

Intérieur et équipement

Seat Arona TGISeat Arona TGI Au volant, l'assise est 62 mm plus haute que sur une Ibiza, et la garde au toit est supérieure de 37 mm. Etre assis plus haut est bien, on voit mieux la route et il aussi est plus facile de monter et descendre de l'auto. Idem à l'arrière. Le coffre devrait être plus grand que celui de l'Ibiza, sauf que cette version GNV possède des bonbonnes de gaz qui sont bien plus volumineuses qu'un réservoir d'essence. On regardera notre cliché où nous avons enlevé le fond du coffre. L'espace nous parait néanmoins suffisant rapporté aux dimensions de l'auto. 282 litres pour une auto dont les dimensions sont les suivantes. 4,14 x 1,78 x 1,55 m. Côté équipement, il est en rapport avec le prix et le segment de l'auto, et nous soulignerons le très bon GPS, puisqu'à un rond-point, il ne se contente pas de dire qu'il faut tourner à la seconde sortie, il donne aussi le nom de la voie à prendre.

Performances et tenue de route

Seat Arona TGIJ'aurais voulu avoir plein de choses à commenter, mais je n'en ai aucune. Au gaz ou à l'essence, l'Arona marche exactement pareil. Puissance, bruit du moteur, douceur de fonctionnement, rien ne change. Encore que, nous avons peut-être manqué d'occasions de faire des tests entre l'un et l'autre carburant, puisque le conducteur ne peut passer de l'un à l'autre. La voiture est prévue pour rouler au GNV, elle roule donc tout le temps avec ce carburant, et ce n'est que lorsqu'il n'y en a plus, qu'elle commute automatiquement à l'essence. Un changement qui s'effectue sans crier gare. Il faut regarder l'indicateur de consommation instantanée pour le voir. Et nous avons vu que cela démarre assez fort, probablement parce que la gestion moteur injecte beaucoup pour éviter tout à-coup, mais ce fut dans les chiffres de l'ordinateur de bord qu'il y eût le seul soubresaut. Rien à sognaler autrement.
Seat Arona TGISeat Arona TGILes autres sensations de conduite, et d'abord les performances, sont comme nous nous y attendions avec 90 ch : sans éclat. C'est néanmoins suffisant pour le quotidien, et nous aurons grandement apprécié l'étonnante souplesse de ce petit moteur. On met facilement la quatrième en ville, et sur la route, on peut rouler en sixième dés 75 km/h. C'est tout bénéfice pour la consommation. Un autre bon point est que cette mécanique est très peu bruyante. Nous aurons été moins convaincu par la boite. Le guidage des vitesses est satisfaisant, mais les verrouillages sont un peu rugueux. Sans doute qu'on s'y habitue... Sinon, la direction est très assistée, mais précise, et avec une excellente position de conduite en étant un peu haut, cette Seat Arona est une compagne agréable.




Consommation, efficacité énergétique

Seat Arona TGINous ne savions pas trop à quoi nous attendre, surtout qu'avec l'impossibilité de passer d'un carburant à l'autre comme nous l'aurions souhaité, relever les consommations ne s'avérait pas simple. Nous aurons donc mesuré la consommation sur un trajet mixte urbain / péri-urbain / route, et nous avons relevé des valeurs de 4,3 kg /100 km au gaz, et de 6,2 l/100 km à l'essence. Côté budget, nous avions acheté du GNV à 1,22 € / kg et de l'essence à 1,51 € / l. Le coût du carburant pour 100 km est donc de 5,24 € avec le GNV, et de 9,36 € à l'essence. Le gaz est donc 45 % moins cher, et la cerise sur le gateau est qu'en plus, nous avons rejeté moins de CO2. Au moins 16 % de moins d'après nos estimations. Qui est contre ?

Conclusion

Seat Arona TGISeat Arona TGIA la question de savoir si nous avons été convaincu, nous devons donc répondre deux fois positivement. D'abord en faveur du GNV. Tout ce qui réduit les émissions de CO2 est bon à prendre, et si en plus cela fait faire des économies, et que cela diversifie les énergies, il ne faut pas hésiter une seule seconde. Ensuite, et là plus que nous le pensions, nous avons été séduit par l'Arona. Ce n'est pas un secret qu'il y a de plus en plus de gens qui achètent des SUVs aujourd'hui, tout le monde veut un SUV, et... C'est un fait que cette Arona est plus sympathique à vivre qu'une simple citadine. Ce fut une bonne idée de proposer ce moteur GNV sur l'Arona plutôt que sur l'Ibiza. Le modèle peut clairement intéresser une petite famille soucieuse de faire des économies, et de rejeter moins de CO2. Le point le plus avantageux étant qu'à la différence d'une voiture électrique, rouler au gaz ne change rien aux habitudes de l'automobiliste. Faire un plein de gaz ou d'essence, et c'est ce qui fait que cette Arona TGI est un bon plan.


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-10-2020 — Volkswagen Golf GTD : est-ce la meilleure Golf ? — Selon le public...

26-10-2020 — Les premiers clients du Mercedes eActros très satisfaits — La chocolaterie électrifiée.

26-10-2020 — Nouvelle Fiat 500 électrique : elle en a 3 — Et un choix de 2 batteries.

25-10-2020 — Le retour du rotatif se fera en silence — Mais pas sans panache.

24-10-2020 — Bornes de recharge : à Arles, l'entrepôt du bricolage fait fort — Une initiative privée.

23-10-2020 — Pneus hiver obligatoires, encore un faux-pas — Et pas écolo !

22-10-2020 — Renault investit plus dans le stockage d'énergie — A Douai.

22-10-2020 — Hummer EV, la réponse de GM au Cybertruck de Tesla — Quand l'expérience paie.

21-10-2020 — La Cupra de l'Extreme E, le premier pilote est trouvé — Et la femme ?

21-10-2020 — 700 ch pour la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid — Le toujours plus, forcément.

20-10-2020 — Un mauvais départ pour une Porsche Taycan — Exemple à ne pas suivre.

20-10-2020 — Le malus à 40 000 € serait reporté d'un an — Médiocre nouvelle.



Nos derniers essais :


Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
— Design percutant et propulsion efficace pour ce crossover.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
— Son objectif est de séduire.

DS ; voiture-electrique
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
— 2 avancées majeures pour l'électro-mobilité.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
— L'écologie qui a le look et le rythme.

Toyota ; voiture-hybride
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voiture-hybride