Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

La démesure de la Peugeot 908 RC

Dim 13/08/2006   —   Pour le salon de Paris, Peugeot frappe fort avec un concept-car autant à contre-courant de l'époque, que de ses concepts du début de l'année : la 908 RC.
Après les inattendus concepts Peugeot 307 HDI hybride et Citroën C4, suivis d'une élégante version 307 CC hybride à Genève, on pensait le constructeur français clairement engagé sur la route de l'hybride. Comme de l'hydrogène, après l'annonce de la création d'un centre de recherche totalement dédié à la pile à combustible (PAC). Nous attendions alors légitimement un concept-car à PAC, mais non, le gros morceau du stand Peugeot au prochain salon de Paris ne sera même pas hybride, ce sera une grosse berline à moteur V12. 5,12 m de longueur, et 2,15 m de largeur avec les rétros, Peugeot n'a pas fait dans la demie-mesure pour offrir un réceptacle de choix à son nouveau bébé : le moteur V12 HDI FAP qui défendera les couleurs du lion aux prochaines 24 Heures du Mans.

Imposante par sa taille, son parebrise qui n'en finit pas, et son design... Torturé... Où est la finesse de ligne des Peugeot ? Cette 908 RC est aussi originale par son architecture. Car là où on s'attendait à trouver un moteur hyper serré sous son capot plutôt court, on ne trouve rien. Il y a pas de moteur comme disait il y a 50 ans, la dame qui découvrait la Renault 4CV. Il est à l'arrière, madame ! Et ils y ont placé le V12 en position transversale ! Nous ne connaissions que la Lamborghini Miura pour avoir cette architecture. Mais c'est plus étonnant ici, car ce V12 diesel doit être beaucoup plus volumineux que l'essence Lamborghini, pourtant, grâce à un angle du V de 100°, les ingénieurs sont parvenus à placer la boite (6 rapports) en-dessous. On a donc ce groupe propulseur entre la banquette arrière et l'essieu, avec un petit coffre en porte-à-faux.

On s'interroge. Parce qu'avec un V12 annoncé à 700 ch et 1200 Nm de couple, il faut des pignons de boite dignes d'un poids lourd, et on imagine mal comment les caser sous un moteur, mais la question est stupide, puisque cette 908 RC n'est un concept-car. Nous ne pensons pas nous tromper en écrivant qu'il y aura des Peugeot hybrides dans toutes les rues avant qu'on ne voit jamais une Peugeot V12 en concession. Mais pour rêver, cette 908 RC est un sacré objet qui va faire trembler les petits garçons dans tous les salons où elle sera exposée. Reste que ce concept n'est qu'un début. Peugeot fait le pari du V12 HDI FAP, nous aurions préféré l'hybride, mais cela est un choix, et la suite attendue est d'aller battre le TDI d'Audi.

L'écologie attendra (alors qu'elle ne peut attendre !!!), mais les prochaines 24 Heures du Mans promettent d'être passionnantes.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; essence-diesel