Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

A Monaco, Lexus entre dans la légende

Sam 07/07/2007   —   Il y a les Rolls-Royce de la famille royale d'Angleterre, les Mercedes des chefs d'état d'Europe du Nord, et il y a la Lexus hybride du prince Albert II de Monaco.
Un chef d'état roule traditionnellement dans la plus belle réalisation automobile de son pays. Jacques Chirac roulait en Citroën C6, et Nicolas Sarkozy roule en Renault Vel Satis. Mais le prince Albert II de Monaco a plus de liberté : Venturi, l'unique constructeur monégasque ne fabrique pas de berline, il doit se tourner vers un constructeur étranger. Le prince possède notamment une Prius (ci-dessous), il la conduite pour se rendre au dernier salon Ever, il possède également un Lexus RX400h, et il vient de prendre possession d'une nouvelle limousine, celle qui lui servira pour ses déplacements officiels : une Lexus LS600h. Il s'agit de la première LS600h commercialisée en Europe, et comme les autres voitures hybrides du prince, elle est noire.

La principauté confirme ainsi son engagement de longue date pour l'automobile électrique et hybride. Nous le rappellons, Monaco est le pays du monde qui a la plus forte proportion de véhicules électriques. Nous aimerions que la France suive cet exemple, et ce serait ce qu'elle est en train de faire ! Jean-Louis Borloo, qui a précisé hier l'organisation des groupes de travail du déjà fameux Grenelle de l'Environnement de cet automne, a été vu au volant d'un Renault Scenic hybride, un prototype modifié par Cleanova. Une commande importante de ce véhicule pour équiper des fonctionnaires de l'état serait à l'étude. C'est exactement ce qu'il faudrait. Une grosse commande pour garantir la rentabilité aux industriels qui feront les investissements nécessaires. Si Hyundai développe des hybrides, c'est parce qu'il sait déjà qu'il a un client assuré dans la fonction publique sud-coréenne. Un premier test avait déjà eu lieu en 2004, avec des hybrides légers, il n'est pas trop tard pour que la France suive l'exemple de la Corée du Sud, ou... De Monaco, mais surtout de Toyota et Lexus.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Lexus ; commerce-distribution ; voitures-hybrides