Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Un prince et la police en RX400h

Mar 23/08/2005   —   Premier hybride de luxe, le Lexus RX400h trouve ses clients sans peine. Au Japon, aux USA, à Monaco, dans les endroits chics pour conduire les grands de ce monde, mais ils n'ont pas le monopole du bel hybride.
S.A.S. le Prince Albert II de Monaco possède déjà une Toyota Prius, et on le sait convaincu par les avantages de l'hybride et de la traction électrique. La principauté dont il est le souverain est même réputée pour son engagement en faveur du véhicule électrique, avec des résultats probants, puisque Monaco est le pays qui a la plus forte proportion de véhicules électriques (par rapport au total des immatriculations) de tous les pays du monde. Alors au milieu des Ferraris et des Rolls-Royce qui sont presque communes sur le rocher, ce n'est pas vraiment une surprise de pouvoir désormais y croiser le Prince Souverain au volant d'un Lexus RX400h. Le Prince Albert II de Monaco en a reçu les clés de M. Masahide Yasuda, président de Toyota France.

Plus surprenant, et même carrément étonnant, quelques heureux fonctionnaires de police vont aussi avoir la joie de conduire un Lexus RX400h dans l'exercice de leurs fonctions. Ce n'est pas en France, mais en Angleterre, pour la police du Hampshire. Les forces de l'ordre de cette région parcourent plus de 23 millions de kilomètres dans l'année, avec une consommation supérieure à 390 milliers de litres de carburant. Ce qui fait beaucoup, et on comprend alors que le responsable du parc auto cherche à diminuer l'impact environnemental de ces déplacements.

Mais comment pourtant ne pas être étonné, abasourdi du choix d'une Lexus comme voiture de police. Les agents de ce district conduisent habituellement des Ford Focus et Mondeo, gageons qu'ils vont être contents d'avoir maintenant une Lexus ! Il n'est pas sûr par contre que les contribuables qui ont financé cette Lexus partagent le même enthousiasme... Cette Lexus de police est un modèle unique, probablement obtenue à des conditions avantageuses, et officiellement elle ne doit servir qu'à un test de viabilité du véhicule. Mais si l'auto révèle de grandes aptitudes à ses fonctions, les forces de l'ordre pourraient en commander plusieurs. Tant mieux pour eux ! On imagine que cela pourrait résoudre certaines difficultés de recrutement de la police, et on sait, avec certitude, que des policiers français vont être jaloux.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Lexus ; voitures-hybrides