Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

L'A-BAT, l'hybride qui n'est pas à battre

Ven 04/01/2008   —   Toyota présentera au salon de Detroit un concept de véhicule hybride original sur bien des points, écologique sur beaucoup moins.
Les Etats-Unis sont le pays du pick-up, et ce concept A-BAT en est un. Il y serait classé comme un pick-up compact, mais avec 4,60 m de longueur, c'est déjà un engin assez imposant, surtout que ses formes sont bien éloignées de l'idéal aérodynamique d'une goutte d'eau. Pourtant, nous avons lu avec surprise dans le communiqué du constructeur, Matt Sperling, le designer, expliquer qu'ils (lui et son équipe) avaient étudié le profil trapèzoïdal de la Prius, et l'avaient reproduit ici pour donner une image entièrement nouvelle à ce pick-up. Que le lecteur se rassure si la ressemblance avec la Prius ne lui est pas apparente, les designers voient souvent des analogies que les non-designers ne savent voir.

Là où il y a un vrai point commun avec la Prius cependant, est au niveau de la motorisation. On trouve en effet sous le capot un 4 cylindres associé au Toyota Hybrid Synergy Drive (HSD), mais le constructeur ne donne aucune indication de puissance, ni de couple. On la devine pourtant bien supérieure à celle d'une Prius. Avec des grandes roues de 19 pouces, et des petites portes arrières s'ouvrant dans le mauvais sens, l'A-BAT est inhabituel, mais il n'a rien d'irréaliste. Sinon, les petites cellules photovoltaïques sur le dessus du tableau de bord (ci-dessous). Il est sur un segment qui n'est pas encore trop défini, comme le RAV4 il y a 14 ans, mais il pourrait s'intégrer au catalogue Toyota américain en l'élargissant. Attention à ne pas le considérer comme un concept sans lendemain...



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; voiture-hybride ; automobile-design