Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Moins chère qu'une Prius : l'Auris hybride

Dim 09/05/2010   —   Disponible aujourd'hui à la commande : une nouvelle hybride sur le marché français.
Toyota Auris hybride
Il s'agit d'une Toyota. On a presqu'envie d'écrire évidemment. Ce n'est pas pour autant un nouveau modèle, l'Auris est est en vente depuis plusieurs années, et sa technologie hybride n'a rien d'originale : elle est reprise intégralement de la Prius. Personne ne s'en plaindra. Côté tarif, l'Auris 132 VVT-i Dynamic (essence) est affichée à 20 150 euros, l'Auris 126 D-4D FAP Dynamic (diesel) est à 22 600 €, et l'hybride, l'Auris HSD 136h Dynamic, est à 23 900 €. Considérant le nombre de pièces supplémentaires de la version hybride, et le coût de ces pièces, la différence de prix nous parait très raisonnable. Il est de surcroît réduit à néant par le bonus de 2000 euros. L'hybride devient moins cher que le diesel, avec l'atout d'une douceur de fonctionnement sans comparaison possible.

Toyota Auris hybride
Même si l'Auris diesel se vend souvent avec une remise qu'il sera plus difficile d'obtenir sur l'hybride. On peut aussi comparer avec la Prius, qui est à 28 120 € en finition Dynamic. Attention cependant, il y a des petites différences d'équipement. Le point le plus important est que l'Auris est plus petite que la Prius, mais ce n'est guère qu'au niveau du coffre que cela compte, avec une contenance 25 % plus faible sur l'Auris (354 contre 445 l). Beaucoup de gens s'en satisferont néanmoins, et on peut parier que le nombre de voitures hybrides vendues en Europe va augmenter, tout comme la réputation de leader écologique de Toyota, pendant que les émissions de CO2 se réduiront.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; voiture-hybride