Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Peugeot 208 HYbrid FE, la GTI verte

Mar 19/02/2013   —   Une hybride essence-électrique, et non pas à air.
Peugeot 208 GTI vertePSA présentera au salon de Genève une technologie auquel peu de gens croient, l'hybride-air, mais le groupe ne met heureusement pas tous ses œufs dans le même panier. Il dévoilera aussi en Suisse un prototype plus prometteur de 208 essence-électricité. Baptisé HYbrid FE pour Fuel Economy ou Fun&Efficient, ce prototype sera beaucoup plus performant, et beaucoup plus sobre que les concepts hybride à air. Deux chiffres le résument : 49-8. Le premier correspond aux rejets de CO2 en cycle normalisé (49 g/km de CO2, soit moitié moins qu'une 208 de base), et 8 secondes est le temps que met l'auto pour accélérer de 0 à 100 km/h. Bref, cela promet, mais cela surprend aussi puisque cette 208 FE résulte d'un partenariat entre PSA et Total. Total, le pétrolier, mais qui a aussi sous son contrôle des sociétés leaders dans le domaine des polymères et des polycarbonates.

Le démonstrateur Peugeot 208 FE fera un recours maximal à ces nouveaux matériaux pour réduire sa masse, et le résultat serait formidable, puisqu'elle serait inférieure de 200 kg (!!!) à une 208 standard. Quant au groupe propulseur, il aura une architecture différente de la technologie Hybrid4, comme de l'Hybrid Synergy Drive de Toyota. Ce serait plutôt un KERS, mais rien encore ne permet de l'affirmer. Réponse à Genève, MoteurNature y sera.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; voitures-hybrides