Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Renault Clio E-TECH hybride, la première petite hybride française

Sam 11/01/2020   —   Ou la seconde ?
Renault Clio E-Tech hybrideLa Renault Clio, on l'aime bien. Cela fait plusieurs années qu'elle est en tête des ventes dans l'hexagone. Nous l'avions essayé en version essence TC100, et en version diesel dCi 85. L'une et l'autre sont convaincantes, mais il reste que pour la douceur d'utilisation, et l'efficacité énergétique, elles restent derrière une Toyota Yaris hybride. Nous attendions donc une petite française hybride, et la voici, c'est la Renault Clio E-TECH. Ce sont les nouvelles voitures hybrides françaises après les Citroën DS5 et Peugeot 3008 et 508 Hybrid4, mais il faut hélas ajouter que cette Renault hybride n'est française que de conception, puisque sa fabrication a lieu en Turquie. Alors que la Toyota Yaris, si elle est de conception nippone, est fabriquée en France depuis plusieurs années.
Renault Clio E-Tech hybrideCette Clio hybride se distingue d'abord par un moteur essence de cylindrée conséquente. Quand la pluspart des Clio essence n'ont qu'un petit 3 cylindres de 1 litre, cette version reçoit un 4 cylindres 1600. Une mécanique spécifiquement étudiée pour cette application, comme en témoigne sa puissance très faible, rapportée à sa cylindrée, de 91 ch. Il ne tournera que doucement. A côté de lui, 2 moteurs électriques. Mais pas comme les MG1 et MH2 du Toyota Hybrid System. Ces moteurs sont d'abord nettement moins puissants. L'un a une puissance de 15 kW, il peut transmettre sa puissance aux roues motrices, mais il sert avant tout de démarreur et d'alternateur. L'autre a une puissance plus conséquente, de 35 kW. Ensemble, Renault dit que la puissance disponible est de 140 ch, ce qui est étonnant, tandis que la batterie a une capacité de 1,2 kWh.
Renault Clio E-Tech hybrideLe point fort du système E-TECH, c'est la transmission. Il s'agit d'une boite à crabots, sans embrayage, qui serait capable d'envoyer, ou de ne pas envoyer, la puissance de chacun des 3 moteurs vers les roues motrices, indépendemment les uns des autres. C'est très prometteur sur le papier, mais on attendra un essai pour se forger une opinion définitive. En attendant, Renault dit que la vitesse maximale possible avec le moteur essence coupé est de 75 km/h, avec une économie de carburant de quelques 40 % en conduite urbaine, grâce à un temps de fonctionnement du moteur essence qui serait réduit jusqu'à 80 %. L'homologation est en cours, mais Renault annonce déjà une valeur d'émission de CO2 inférieure à 100 g/km en WLTP. La Renault Clio E-TECH sera commercialisée au mois de mai.
Renault Clio E-Tech hybride

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; voitures-hybrides