Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Peugeot e-308, électrifiée à la dernière minute

Lun 17/01/2022   —   Alors moyennement compétitive ?
Peugeot 308Tout change, et s'il y a bien une chose qui change particulièrement vite, c'est la voiture électrique. Nous avions présenté le programme d'électrification de PSA (Peugeot-Citroën-DS) le 26 mai 2016. C'était il y à peine 5 ans, et c'était très cohérent. Il y aurait des versions électriques des petits modèles (208 & 2008), et des versions hybrides rechargeables des modèles supérieurs (308, 508). De l'avis de tous, c'était sensé. Les ventes de la Nissan Leaf n'impressionnaient personne, la Tesla Model 3 n'existait pas encore.

Tout a changé aujourd'hui. La Volkswagen ID.3 a réalisé des ventes honorables l'année dernière, alors que la version de base n'était pas encore disponible, et Renault enregistre déjà des commandes pour sa Megane E-Tech électrique. Peugeot ne peut rester sans réagir, mais parce que la 308 n'a pas été conçu au départ pour une motorisation 100 % électrique, ce n'est pas simple. La difficulté est évidemment de parvenir à loger une grosse batterie, les ingénieurs Peugeot y seraient parvenus en utilisant les espaces sous les sièges, en sus de l'espace batterie légèrement agrandi de la version hybride rechargeable de la 308. A voir...
Peugeot 308En amont de la batterie ensuite, ce n'est pas simple non plus, parce que si Stellantis va disposer de nouvelles plateformes toutes électriques, leurs éléments ne sont directement adaptables à la 308. Alors que cette auto partage déjà des moteurs essence et diesel avec la 208. Là, c'est assez simple, et c'est donc ce que va faire Peugeot. La future e-308 aura exactement le même groupe moto-propulseur que les e-208 et e-2008. Mais pas dans sa version actuelle. Il est en effet prévu une évolution de ce propulseur pour le millésime 2024, et l'e-308 en aurait la primeur. La puissance augmenterait de 15 %, le couple de 5 %. Une meilleure gestion électronique aboutirait à un progrès plus important que ces chiffres laissent imaginer. L'autonomie progresserait aussi du fait d'un chauffage plus efficient. La capacité de la batterie enfin, gagneait 8/10 %, et avec le très bon aérodynamisme de la 308, cela permettrait une autonomie de 400 km.

On aura les chiffres définitifs l'année prochaine, mais on voit déjà avec circonspection que la future e-308 ne s'annonce pas supérieure à l'actuelle VW ID.3. Il y aura donc un écart important avec les futures vraies compactes électriques de Stellantis, qu'on trouvera par exemple chez Lancia en 2026. Un bon point tout de même, cette future e-308 sera disponible aussi bien en carrosserie berline que break, ce qui constituera un atout unique sur le marché.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; concept-prototype-electrique