Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Toyota soutient le gazole renouvelable en Europe

Ven 29/07/2022   —   A la différence des constructeurs français.
Toyota Land CruiserLes automobilistes français ne connaissent que le gazole pétrolier. Il existe pourtant un biogazole dans l'hexagone. Il est accessible aux flottes de transporteurs routiers, mais pas hélas aux particuliers. Nos partenaires européens sont plus audacieux. L'HVO100 (ou biogazole B100, 100 % huile végétale) est commercialisé dans plus de 1000 stations en Europe. On le trouve en Scandinavie (en Finlande, en Norvège et en Suède), dans les pays baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie), au Danemark, au Pays-Bas, et il se rapproche, puisqu'il y a aussi 12 stations en Belgique.
pick-up Toyota Hi-LuxIl faut juste que les voitures soient compatibles (actuellement, toutes les voitures diesel le sont, l'HVO100, dont la qualité est strictement contrôlée, est équivalent au gazole pétrolier), mais notamment pour des questions de garantie, il est appréciable que son usage soit validé par le constructeur. Audi s'est déjà déclaré en faveur de ce biocarburant, et Toyota va faire de même. Les 2 Toyota diesel, le tout-terrain Land Cruiser et le pick-up Hi-Lux, seront vendus par le constructeur japonais comme certifiés compatibles HVO100 à partir du premier trimestre 2023. Et cela, partout en Europe. Bravo à Toyota, plus connu comme le leader mondial de l'hybride, de s'engager aussi en faveur de ce biocarburant.

Quand la France est un pays leader du superéthanol E85, il serait dans la logique des choses qu'elle soutienne aussi le carburant renouvelable pour les voitures diesel.

Les constructeurs français devraient-ils eux aussi certifier leurs diesels compatibles avec l'HVO100 ?



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; biocarburant