Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

GM et DC révolutionnent l'hybride

Mar 14/12/2004   —   General Motors (GM) et DaimlerChrysler (DC, Mercedes), par un communiqué préliminaire commun, ont annoncé un futur accord de très grande ampleur pour développer en commun des véhicules hybrides.
GM et DaimlerChryslerLe projet est très ambitieux puisque l'objectif est de faire mieux que ce que fait Toyota avec sa Prius. Mais à la lecture des informations révélées, s'il n'est pas encore possible de dire quel système est supérieur, on comprend surtout que le système imaginé par DC et GM est complètement différent de celui de Toyota, qui a repris le shéma classique de l'hybride parallèle. GM et DC s'orientent plutôt vers le principe d'une transmission électrique. Leur idée est de placer un moteur électrique dans une boite automatique, juste après le train planétaire. C'est déjà intéressant, mais là où ce devient fort, c'est que l'idée est de concevoir une transmission automatique avec 2 trains planétaires (comme en ont les récentes boites autos à 6 ou 7 rapports), chacun avec un moteur électrique devant lui. C'est ce que montre notre illustration, avec Rick Wagoneer, le CEO de GM à gauche, et Dieter Zetsche, le CEO de Chrysler à droite.

GM et DaimlerChryslerLe système est alors dit « bi-mode », puisqu'un train planétaire serait optimisé pour la conduite urbaine (petite vitesse et arrêts fréquents), tandis que l'autre serait étudié pour la conduite sur route. Ce système serait donc là supérieur à celui d'une Toyota Prius, dont l'hybridation est « mono-mode », et qui n'offre plus d'intérêt sur autoroute. Alors qu'en permettant de faire varier la démultiplication, ce nouveau système peut faire varier la plage d'efficacité du système hybride, tout en requérant des éléments (moteur électrique, inverteur...) de moindre puissance (la boite la multiplie).

On aura plus de détails lors de l'annonce officielle de l'accord de partenariat, au printemps 2005, mais déjà ce système rappelle celui présenté par Mercedes au dernier salon de Detroit, et c'est d'ailleurs sur une Mercedes classe S (dont la prochaine génération est attendue en septembre 2005) que le constructeur allemand proposera son premier hybride. Quand à l'accord GM-DC, il devrait aboutir à la réalisation de transmissions hybrides communes, d'abord à destination de gros pick-ups, les Chevrolet Silverado (Chevrolet est la première marque de GM) et Dodge Ram (Dodge est une marque de DaimlerChrysler), et ensuite sur des véhicules plus petits, propulsion ou traction.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : General-Motors ; voitures-hybrides