Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Le Ford Escape hybride modèle 2008, aussi moderne d'aspect que de technique

Un 4x4 hybride grand public

C'est un tort qu'on ne connaisse guère que le Lexus RX400h comme S.U.V. hybride en Europe. Mais c'est la faute à Ford, qui s'il a inventé le segment avec l'Escape, ne le vend que sur le seul marché américain. Ce véhicule a pourtant déjà plusieurs fois été évoqué sur ce site (essai, présentation), et il recommence, car le voici dans sa nouvelle génération 2008. Les dimensions ne changent presque pas, ce sont quasiment celles d'un Toyota RAV4, mais l'auto change complètement de style. Il avait dans sa première mouture un style un peu européen, cette seconde génération est 100 % américaine.

Grosse calandre carrée, lignes beaucoup plus droites, il a désormais l'esprit de famille avec les gros pick-ups de Ford. Et c'est à notre avis un avantage. Parce qu'on peut vouloir un véhicule de loisirs compact, à la consommation raisonnable, mais avec l'apparence solide et imposante d'un full-size. Et malgré qu'il soit hybride, cet Escape a certaines qualités des 4x4 traditionnels, il peut notamment tracter. C'est très limité, pas plus de 500 kg, mais cette faculté doit être soulignée. Car la majorité des autres hybrides ne peut pas tracter, les constructeurs le déconseillent formellement.

Tout est amélioré avec cette seconde génération, et Ford insiste tout particulièrement sur les progrès en terme de réduction du bruit. Sur autoroute, l'Escape 2008 serait ainsi 12 % moins bruyant que l'Escape 2007. Voici une amélioration substantielle ! Mais s'il a fallu de nombreuses petites améliorations de détail pour arriver à ce résultat, nous sommes un peu surpris, et déçus, d'apprendre que les motorisations ne changent quasiment pas. Il y en a toujours 3. Un 4 cylindres 2.3 litres et 153 ch pour la version de base, un V6 de 3 litres et 200 ch pour les amateurs de performances, et la version hybride qui nous intéresse ici.

Le moteur thermique est un 4 cylindres 2.3 litres, le même que celui de l'Escape de base, mais dans une version optimisée pour le rendement, qui ne donne plus que 133 ch, auxquels viennent s'ajouter les 70 kW du moteur électrique. La transmission est à variation continue, comme sur les hybrides Toyota, et il y a d'ailleurs beaucoup de points communs dans la technologie de cet hybride américain, avec les hybrides du géant japonais. Certains sont volontaires, Ford avait passé un accord technologique avec Toyota pour cela, et d'autres ne le sont pas, parce que les ingénieurs Ford se sont rendus compte trop tard qu'une technologie qu'ils avaient développé avait été brevétée par Toyota.

Mais si tout n'est pas neuf, rien n'est vieux. Car l'Escape hybride, qui date de 2003, avait été significativement amélioré pour le millésime 2007. Transitions plus douces entre les différentes phases de fonctionnement du système hybride, arrêts et démarrages du moteur essence optimisés pour être les moins perceptibles possibles, et d'une manière plus générale, réécriture, corrections de tous les logiciels qui commandent l'auto. Ces changements avaient été apportés par le millésime 2007 de l'auto, qui est apparu il y a quelques mois, puisque l'année civile est totalement distincte de l'année-modèle des voitures aux Etats-Unis. Et c'est ainsi que l'Escape modèle 2008 sera en vente dés le printemps 2007.

L'intérieur est tout nouveau, il se veut plus luxueux, plus confortable, mais il n'est pas plus habitable, et il n'y a pas de troisième rangée de sièges disponible. Mais là où l'Escape se distingue de toute la concurrence mondiale, c'est avec un équipement à notre connaissance inédit, et qui devrait révolutioner l'automobile aux Etats-Unis : le porte-cornet de frites et hamburger (ci-dessous). Comment avons-nous pu vivre sans ? Ce nouvel accessoire est le complément indispensable du porte-gobelet, il est disponible en option sur le Ford Escape. Un à l'avant et un à l'arrière, avec une non-moins indispensable poubelle en-dessous.

Ce n'est pas avec cela que les problèmes d'obesité des américains vont s'arranger, mais pour ce qui est de leur addiction au pétrole, l'Escape hybride est un bon médicament. Hybride complet, avec un moteur électrique puissant (70 kW soit 95 ch), l'Escape roule en silence jusqu'à un peu plus de 40 km/h, sans polluer ni consommer. Ses résultats commerciaux ne reflètent malheureusement pas ces qualités, et nous les expliquons par la concurrence de la version V6 essence, plus performante, mais moins chère à l'achat que l'Escape hybride. L'Escape se vend mieux que la Prius sur le marché américain, mais c'est à peine un Escape sur 8 qui est hybride.

Il ne suffit pas de fabriquer de bonnes voitures hybrides pour qu'elle se vende. L'Escape hybride demande 3000 dollars de plus que la version V6 à équipement équivalent, et il faut faire un kilométrage assez énorme, pour pouvoir jamais rentabiliser son achat par les économies de carburant que permet l'hybridation. Une fois de plus, nous nous interrogeons sur l'auto que serait une Prius, sans transmission hybride, mais le 1.4 litres diesel 90 ch de la Corolla. Il y aurait des clients... Ford devrait néanmoins avoir vendu quelques 20 000 Escape hybrides en 2006, pour prouver qu'il y a une clientèle pour une technologie qui apporte la sobriété en carburant.

Cette économie d'utilisation, ce doit justement être ce qu'explique Kermit la grenouille (ci-dessus), qui s'est recyclé, et qui travaille désormais pour Ford. On le voit à chaque grand salon où est présenté un Escape hybride, comme ici à Los Angeles, pour la présentation de cette seconde génération. On verra aussi Kermit au prochain salon de Detroit ! Parce que le vert va avec le vert, et l'Escape hybride sera bientôt encore plus vert puisqu'on attend une version compatible avec le superéthanol E85. Ce Ford Escape sera le véhicule le plus écologique du marché. S'il pouvait venir en Europe... Les concessionnaires européens apprécieraient d'avoir un 4x4, et le taux de change est très favorable.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-02-2020 — De nouvelles Kia hybrides rechargeables, et des Hyundai sportives — 2 marques qui se distinguent.

26-02-2020 — Une motorisation hybride rechargeable pour le plus performant des Touareg — Volkswagen R.

26-02-2020 — Polestar se cherchait un style et l'a trouvé — Il va falloir compter avec Polestar.

25-02-2020 — Renault Twingo Z.E. meilleure que prévue, mais... — Face à une concurrence difficile.

25-02-2020 — DS 9 E-TENSE, belle et désirable mais interdite à Macron — Pour l'amour de la marque.

23-02-2020 — La France est au SP95-E10, les Etats-Unis veulent généraliser l'E15 — Pour plus d'indépendance.

22-02-2020 — L'électricité renouvelable en Allemagne a battu le nucléaire en France — Fessenheim, c'est dépassé !

21-02-2020 — Hyundai-Kia solide numéro 4 en Europe — Grâce à l'électrification.

21-02-2020 — Porsche ouvre la plus puissante station de bornes de recharge d'Europe — Juste à côté du circuit !

20-02-2020 — Hyundai i20, premiers tours de roue électrifiés — En 48 Volts.

20-02-2020 — Kia Sorento, diesel 202 ch ou hybride 230 ch — Un grand SUV écolo ?

19-02-2020 — Jaguar Land Rover Vector, sur la voie de l'autonomie — Un prototype de R&D.



Nos derniers essais :


Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
— Des arguments renforcés pour cette électrique.

Hyundai ; voiture-electrique
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel