Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Un camion Renault électrique dopé à l'hydrogène

Jeu 26/02/2015   —   Une réalisation... Déconcertante.
Renault Maxity électrique à hydrogèneVoici un développement d'une toute petite série. Renault dispose en effet d'un camion électrique dans sa gamme. Le Maxity. On le connait plutôt avec ses motorisations diesel, mais il existe aussi une version électrique sur commande spéciale. Son moteur fait 47 kW (64 ch, soit même pas la puissance d'une Citroën C1, alors que ce Maxity fait 4,5 tonnes) avec un couple de 270 Nm (le Maxity diesel a 50 % de couple en plus), et l'autonomie est de 100 km avec un pack de batteries de 42 kWh.

Ces chiffres peu excitants viennent d'être dopés par l'ajout d'un prolongateur d'autonomie : une pile à combustible (PAC) alimentée par de l'hydrogène. En provenance de Symbio Fcell (qui avait précedemment développé un prolongateur d'autonomie pour le Kangoo Z.E.), cette PAC fournit un courant de 20 kW qui, selon le besoin de puissance, serviront à propulser le véhicule ou recharger les batteries. Avec 4 kg d'hydrogène stocké à 350 bars, l'autonomie est doublé pour atteindre les 200 km.

Ce démonstrateur technologique va être testé par La Poste dans le Jura. On verra donc ce que cela vaut à l'usage, mais avant le départ de ces tests, on voit déjà que sur le papier, la réalisation semble discutable. L'ensemble batterie + piles à combustibles + bonbonnes d'hydrogène pèse en effet 700 kg, alors que la quantité d'énergie embarquée (capacité batterie et hydrogène) est d'environ 87 kWh. Ceci alors que la batterie d'une Tesla Model S 85 kWh est un peu plus légère, et qu'elle est probablement aussi moins chère. Pour autant, l'hydrogène a un potentiel énorme, que personne n'en doute, mais on attend des réalisations plus ambitieuses que celle-ci pour le démontrer.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; poids-lourds ; vehicule_pile-a-combustible