Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

CLEVER, le super tricycle au gaz naturel se penche pour aller vite, mais...

Ecologie & marketing

Nous avions été enthousiasmé par le projet CLEVER (Compact Low Emission VEhicle for URban Transport) quand nous l'avions découvert, il y a 2 ans, mais maintenant qu'il s'est concrétisé, et que nous pouvons l'étudier de près, nous avons perdu beaucoup de notre enthousiasme. Nous allons expliquer pourquoi. Ce projet est cependant une résussite, sur au moins un point : celui de la dynamique du véhicule. Les engins à 3 roues pourtant, n'ont pas bonne réputation. Dés qu'on réfléchit à leur stabilité en courbe, on se pose des questions, et une réponse est alors de les rendre inclinables.

Plusieurs architectures sont possibles pour cela. Ci-contre celle du concept Mercedes F300 Life-Jet, avec 2 roues à l'avant, mais les ingénieurs qui ont conçu le CLEVER en ont choisi une autre. Nous montrons ci-dessus le CLEVER lors d'un test sans ses panneaux de carrosserie, c'est à l'arrière qu'il y a 2 roues, avec au milieu l'ensemble moteur boite. Et ces 2 roues restent toujours à peu près droites, c'est l'habitacle, ou plutôt la cellule de l'auto, jusqu'à la roue avant, qui se penche dans les courbes. Elle fait cela sans peine, puisqu'elle repose sur un pivot à l'arrière du véhicule.

En plus de prodiguer à son conducteur des sensations uniques, cette architecture a l'avantage d'être informative pour le conducteur. Dans beaucoup de voitures maintenant, les débattements de suspensions sont tellement contrôlés, qu'il devient difficile d'apprécier la vitesse, ou les limites de son véhicule. Alors que le CLEVER est sur ce point comme une moto : quand on est à 45° dans un virage, c'est qu'on va vite ! Et pour les sensations, c'est aussi excellent d'un point de vue marketing. Car si le but premier de ce projet est la conception d'un véhicule écologique, écologie ne doit pas rimer avec ennui.

On veut faire rimer écologie avec sportivité, et aussi sécurité. C'est le cas. Par rapport aux quadricycles légers, aux voiturettes sans permis, le CLEVER est dans un autre univers. Il possède un robuste chassis spaceframe en aluminium, une zone de déformation pour amortir les chocs à l'avant, et dans l'hypothèse du pire, le conducteur est protégé par une ceinture 3 points avec prétensionneur, et un airbag à 2 chambres. Pour un véhicule aussi court et compact, c'est du jamais vu, et si on compare avec les normes automobiles, le CLEVER aurait 3 étoiles au classement EuroNCAP, ce qui le met à un meilleur niveau que beaucoup de voitures coréennes, presque toutes mauvaises en terme de sécurité passive.

L'illustration ci-dessus parle d'elle-même. Le CLEVER a été projeté contre un mur à la vitesse de 56 km/h. Si des hommes avaient été à la place des mannequins, ils en seraient sorti indemnes. Ils auraient même pu sortir de l'auto sans difficulté, car la porte pouvait toujours s'ouvrir normalement. Remarquable. Ceci est dans l'hypothèse d'un choc frontal, mais tous les possibles ont été étudiés, y compris celui d'un choc latéral, et là aussi, les occupants du CLEVER seraient convenablement protégés de par la très grande rigidité du chassis spaceframe, et un nœud central qui dévie la force de l'impact. Notons pourtant la légereté de ce chassis, puisque le cadre principal, la cellule où se placent le conducteur et son passager, réalisée en aluminium, n'accuse que 59 kg sur la balance.

Nous voudrions également souligner l'esthétique du CLEVER, et le soin apporté à sa réalisation. Pour un prototype de recherches, ce petit véhicule est superbe. Il est le fruit d'un travail collectif, réunissant notamment l'université de Bath, PSW et le groupe BMW, entre autres, sous le leadership de l'Institut Technique de Berlin. Nous devons aussi signaler que ce projet a été essentiellement financé par des fonds publics européens (voir le communiqué officiel, en anglais), et nous en venons à ce qui nous désole : le manque de vertus écologiques du CLEVER, alors que c'était pourtant là qu'il devrait briller.

Emissions en g/km CO2COHCNOx
CLEVER GNV*600,350,0350,025
Citroën C1 1.0 l essence**1090,370,0500,010
Toyota Prius**1040,1800,0200,010
Toyota Prius GNV Holdigaz***91,20,2400,0360,006
* Données IFP.
** Données constructeur.
*** Valeurs mesurées, voir notre article.

Notre tableau de chiffres est très explicite. Par rapport à une Citroën C1, une vraie voiture à 4 places, capable de dépasser le 150 km/h, avec un coffre, mais à un tarif qui n'est que de 8 000 €, le CLEVER n'a pas grand chose à mettre en avant. En effet, bien que plus petit (1 mètre de large pour 3 mètres de long), moins habitable (seulement 2 places avec les coudes du conducteur qui touchent les genoux du passager), moins lourd (395 kg à vide), moins performant (vitesse maxi de 100 km/h), et bien que consommant un carburant à la teneur en carbone beaucoup plus faible que l'essence (du gaz naturel, ou GNV), le CLEVER a des émissions de CO2 supérieures à la moitié de celles de la voiture Citroën, et il se permet de rejeter le double d'oxydes d'azote !

Même si dans l'absolu, les valeurs sont faibles, elles sont difficilement valables... Alors s'il faut conserver un moteur à combustion, qu'on le fasse marcher à l'hydrogène (cela irait bien puisque la base est un moteur BMW, celui de feu le scooter C1, mais réalésé à 213 cm3 par l'IFP). Mais véhicule destiné aux milieux urbains, le CLEVER aurait avantage à passer à la traction électrique. Toutes les personnes qui ont participé à son développement sont hyper compétentes, mais leurs efforts sont ternis par son moteur à explosion. Il serait probablement possible d'y adopter le groupe propulseur du CITYCOM CityEL. Mais les batteries au plomb feraient un peu out-fashioned dans cette coque haute technicité. Songeons plutôt à un moteur électrique plus puissant (celui au GNV donne 12,5 kW à 8600 tr/mn), associé à 75 kg de batteries LMP, de chez Bolloré. Parce qu'un CLEVER zéro pollution, maniable, performant et silencieux, ce serait vraiment très proche du véhicule urbain idéal pour la mobilité individuelle au XXI° siècle.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


25-08-2019 — Dans la Tesla Model 3, des batteries coréennes comme dans une Zoé — Un leadership qui s'accroît.

24-08-2019 — Voiture électrique de rallye : Opel va le faire — Avec la Corsa-e.

23-08-2019 — Pollution de l'air : Norilsk, toujours le pire du pire — Là où le monde ne regarde pas.

23-08-2019 — 45, le coupé anniversaire de Hyundai — Une maturité qui n'a rien à envier aux anciens.

22-08-2019 — L'échappement court, Mercedes innove pour ses hybrides rechargeables — Plus d'autonomie !

21-08-2019 — 405 km d'autonomie pour le monospace électrique Mercedes EQV — Batterie de 100 kWh.

20-08-2019 — Test d'endurance à Nardo pour la Porsche Taycan électrique — Résultats conformes aux attentes.

18-08-2019 — Tous les constructeurs peuvent faire des voitures électriques — Tout est disponible.

17-08-2019 — Les 2 premiers Freightliner eCascadia ont été livrés — Le camion américain zéro émission.

16-08-2019 — ZF parviendra t-il à imposer sa boite de vitesses pour électriques ? — Besoin de convaincre.

15-08-2019 — Volkswagen T-Roc Cabriolet : future star de l'été — Elle a de qui tenir !

14-08-2019 — Gadget ? Le Porsche Cayenne Turbo S E-Hybrid — La cerise sur le gâteau ?

13-08-2019 — Mois d'août : les batteries en croissance chez BMW — La 225xe encore plus hybride rechargeable.

12-08-2019 — Autobus électriques : l'énorme challenge — L'exemple de Mannheim avec Mercedes.



Nos derniers essais :


Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides
Ford Mondeo SW Hybride
Ford Mondeo SW Hybride
— Toujours la meilleure motorisation.

Ford ; voitures-hybrides
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
— Essai détaillé, pour les gros rouleurs.

Volkswagen ; faible-consommation
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
— Essai détaillé, presqu'un sans faute.

Toyota ; voitures-hybrides
Renault Espace BluedCi 200 EDC Initiale Paris
Renault Espace BluedCi 200 EDC Initiale Paris
— Essai détaillé, est-ce le dernier ?

Renault ; essence-diesel