Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé - L'écologie qui a le look et le rythme

Toyota C-HR hybride 184 ch
Ses points forts

Sobriété en toute circonstance
Douceur du système hybride
Comportement routier dynamique
Design extérieur
Habitabilité
Ses points faibles

Petit coffre
Places arrières sombres
Garde au sol faible pour un crossover

Historique et présentation

Toyota C-HR hybride 184 chQuelle gueule ! Il faut commencer par là, la Toyota C-HR n'est pas une voiture anonyme dans la circulation. Son design est très moderne, exactement ce qu'il faut pour un crossover sur ce segment. On avait pensé un temps que les stylistes de Toyota manquaient d'audace, la C-HR prouve brillamment que ce n'est pas le cas. C'est un sublime mélange des genres, crossover, mais aussi coupé avec des toutes petites vitres arrières, et les poignées de portes habilement dissimulées. Avec la même motorisation hybride que la Prius, ou une autre motorisation hybride bien plus puissante (184 contre 122 ch), la Toyota C-HR méritait pleinement d'être sur MoteurNature, c'est la version la plus puissante que nous avons essayé, elle est affichée au tarif Toyota de 33 300 à 38 800 €.

Technologie

Toyota C-HR hybride 184 chToyota C-HR hybride 184 chLa technologie n'est pas inconnue de nos lecteurs, puisque c'est celle de la Corolla hybride que nous avions essayé l'année dernière. C'est là qu'on se dit que Toyota gère intelligemment ses investissements et ses ressources. Quand les autres constructeurs ont développé un simple moteur thermique, et le partage entre leurs différents modèles, Toyota a développé le meilleur système hybride du marché, pour le diffuser aujourd'hui dans un nombre croissant de modèles.

Toyota C-HR hybride 184 chOn trouve donc ici un 4 cylindres de 2 litres fortement optimisé pour cette application hybride, avec notamment un double système d'alimentation, directe et indirecte, puisque chaque solution peut se révéler supérieure à l'autre, selon les conditions de charge. Cette architecture est coûteuse et complexe, comme le système hybride de Toyota en fait, et c'est justement par cela qu'on reconnaît ce constructeur. Il choisit d'abord les bonnes solutions techniques, faisant ensuite travailler ses ingénieurs pour en réduire le coût. Alors que d'autres constructeurs choisissent d'optimiser les solutions les moins chères, le résultat n'est pas le même... Le Toyota Hybrid System n'a jamais été aussi compact, il se distingue aussi par sa puissance, puisque le moteur électrique le plus utilisé pour la propulsion (l'autre est plutôt une génératrice), sort 80 kW. Ce qui signifie concrètement qu'il peut déplacer seul l'auto jusqu'à plus de 100 km/h. Pour la batterie enfin, Toyota reste fidèle au NiMH, le lithium ion est plus performant, tout le monde sera d'accord sur ce point, mais le constructeur japonais aura là fait le choix de la fiabilité.




Intérieur et équipement

Toyota C-HR hybride 184 chToyota C-HR hybride 184 chPar rapport à une Peugeot 3008, la C-HR est seulement 5 cm plus courte, et plus étroite de 5 cm. Qui l'eût cru ? Cette auto cache bien ses dimensions. Elle fait 4,40 m de long pour 1,80 m de large, mais l'auto devant soi. elle semble beaucoup plus petite. On est alors surpris de son habitabilité. Excellente aux places avant comme c'est normal, mais aussi à l'arrière, avec une garde au toit franchement étonnante au vu de la carrosserie. Si, si, un homme de 1,90 m peut tenir à l'arrière. Un petit désagrément est dans l'absence d'accoudoir central. Un plus grand, encore que ce ne soit pas vraiment un défaut, est qu'il ne faudra pas être claustrophobe. Avec les vitres latérales de faible hauteur, et de longueur encore plus faible, puisqu'elles ne font pas celle de la portière, il y a à l'arrière un caractère intimiste de coupé italien. Mais sans le côté étriqué, comme on l'a vu plus haut. Il y a beaucoup à gagner à avoir les sièges clairs, comme sur notre voiture d'essai. Cette auto est sombre à l'intérieur. Et même à l'avant, le loquet d'ouverture de la boite à gants est difficile à distinguer. Il faudrait le faire brillant, peut-être. Reste une mauvaise surprise, qui est au niveau du coffre, dont le volume n'est digne que d'une citadine. On ne pourra voyager qu'avec des affaires dans l'habitacle, ou en Prius, qui dispose elle d'un excellent volume pour les bagages.

Performances et tenue de route

Toyota C-HR hybride 184 chToyota C-HR hybride 184 chEn pensant à la Prius, je pense avec effroi que si je devais en reconduire une demain, je la trouverais beaucoup moins convaincante que lors de mon essai de la Prius IV, il y a plus de 4 ans. La Prius en effet, comme la version de base de cette C-HR, n'a que 122 ch. Celle-ci en a 184, ce qui lui procure une aisance dont... Il serait bien difficile de se passer, une fois qu'on y a goûté. Toyota n'a pas la partie facile pour développer la Prius 5... Dans l'immédiat. Cette C-HR témoigne d'une vitalité auquel les hybrides Toyota ne nous avait pas habitué. Il y a certes toujours un petit effet d'emballement moteur lorsqu'on écrase l'accélérateur, c'est la transmission à variation continue qui veut cela, mais un conducteur adroit peut facilement l'éviter avec un peu d'anticipation.

Toyota C-HR hybride 184 chOn peut ensuite féliciter Toyota pour son excellent compromis entre le confort et la tenue de route. Ferme de suspension, mais pas trop, et toujours dynamique, j'aurais trouvé cette C-HR plus agréable à conduire que la Corolla dotée du même groupe propulseur. Mais en dépit de sa ligne de ceinture de caisse très haute de crossover, ce n'est absolument pas une voiture tout chemin. Il n'y a pas de version 4 roues motrices, et peut-être plus grave, la garde au sol est assez faible. A peine supérieure à celle d'une Corolla. Toyota pourrait réfléchir à une version plus orientée sur les loisirs hors des sentiers battus. Une C-HR Cross ?




Consommation, efficacité énergétique

Toyota C-HR hybride 184 chToyota C-HR hybride 184 chAu tableau de bord, Toyota a eu la bonne idée un compteur de temps de circulation en mode zéro émission. Il est en pourcentage, et en ville, il est toujours resté au-delà des 80 %. C'est dire que de tout le temps que j'ai passé en ville au volant de la C-HR, le moteur essence aura tourné moins d'un cinquième de ce temps. Sur la route ensuite, le moteur essence est resté au repos juste un peu plus de la moitié du temps. On ne saurait trouver de meilleure preuve de l'efficacité du système hybride de Toyota. Côté chiffres, nous avons relevé 4,7 l/100 km sur un parcours urbain, et un très beau 6,3 l/100 km sur l'autoroute. Et sur la route, les routes d'aujourd'hui limitées à 80 km/h, la consommation est identique à celle en ville. Il faut rouler à plus de 100 km/h pour que le système hybride ne soit plus aussi efficace, mais la consommation reste très raisonnable grâce à la sophisitcation du moteur essence.

Conclusion

Toyota C-HR hybride 184 chToyota C-HR hybride 184 chNous aurons été surpris. Nous connaissions la Prius, nous connaissions la Corolla, et importée de Turquie, nous avions imaginé la C-HR comme une version plus fun de la Corolla, mais moins pratique à l'usage. Nous nous sommes bien trompés, la C-HR est un modèle à part entière, qui a une vraie personnalité, et qui a de solides arguments pour séduire nombre d'automobilistes. Il y a d'abord les avantages de l'hybride. Le rapport performances/consommation de la C-HR est fabuleux. Et cela avec une conduite zen que seules une grosse cylindrée avec boite automatique peut égaler. Il y a ensuite les avantages propres à Toyota, et il faut citer la fiabilité. Presque partout dans le monde, il y a des Prius de 10 ans, de 15 ans, avec des kilométrages de plusieurs centaines de milliers de km, qui roulent encore. La C-HR ajoute enfin ses propres arguments, qui sont un design réussi, une bonne habitabilité et le comportement routier le plus dynamique de toutes les Toyota hybrides. Mais que pourrait-on demander de plus ?


Laurent J. Masson









Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-10-2020 — Volkswagen Golf GTD : est-ce la meilleure Golf ? — Selon le public...

26-10-2020 — Les premiers clients du Mercedes eActros très satisfaits — La chocolaterie électrifiée.

26-10-2020 — Nouvelle Fiat 500 électrique : elle en a 3 — Et un choix de 2 batteries.

25-10-2020 — Le retour du rotatif se fera en silence — Mais pas sans panache.

24-10-2020 — Bornes de recharge : à Arles, l'entrepôt du bricolage fait fort — Une initiative privée.

23-10-2020 — Pneus hiver obligatoires, encore un faux-pas — Et pas écolo !

22-10-2020 — Renault investit plus dans le stockage d'énergie — A Douai.

22-10-2020 — Hummer EV, la réponse de GM au Cybertruck de Tesla — Quand l'expérience paie.

21-10-2020 — La Cupra de l'Extreme E, le premier pilote est trouvé — Et la femme ?

21-10-2020 — 700 ch pour la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid — Le toujours plus, forcément.

20-10-2020 — Un mauvais départ pour une Porsche Taycan — Exemple à ne pas suivre.

20-10-2020 — Le malus à 40 000 € serait reporté d'un an — Médiocre nouvelle.



Nos derniers essais :


Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
— Design percutant et propulsion efficace pour ce crossover.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
— Son objectif est de séduire.

DS ; voiture-electrique
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
— 2 avancées majeures pour l'électro-mobilité.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
— L'écologie qui a le look et le rythme.

Toyota ; voiture-hybride
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voiture-hybride