Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

L'écologie au salon automobile de Genève 2009

Salon auto de Genève 2009En dépit du climat économique, cette édition 2009 du salon suisse fut un bon millésime, avec de nombreuses nouveautés importantes, dont la plus notable est selon nous le retour au premier plan du moteur à allumage commandé. Tiraillé par le diesel toujours plus sobre et plus performant d'un côté, et la propulsion électrique toujours plus prometteuse, le classique moteur essence était sur une mauvaise pente, il va la remonter grâce à la technologie. Les V6 3 litres ou plus, comme il y en a sur les voitures haut de gamme des marques françaises, atmosphérique et injection indirecte, vont partir à la benne, cela est acquis, mais de nouvelles mécaniques aux cylindrées bien plus faibles vont les remplacer, de manière avantageuse sur tous les plans.

Salon auto de Genève 2009Mais le moteur essence ne sera plus autre chose qu'un ordinateur commandant de loin des pièces mécaniques. Cylindres et pistons ne seront bientôt plus que des éléments accessoires, le principal étant des capteurs, des solenoïdes et autres actuateurs électriques, tous esclaves du boitier de gestion central. Le plus bel exemple de cette nouvelle donne est donné par le moteur de l'Alfa Romeo Mito GTA (ci-dessus). Son atout est le scavenging, une technologie qui vise à optimiser la circulation de l'air dans le moteur, et le MultiAir, une autre technologie, va plus loin. Elle vise à donner aux motoristes un plus grand contrôle, et une plus grande liberté, dans l'ouverture (et la fermeture) des soupapes d'admission.

Salon auto de Genève 2009Le résultat est plus de puissance et de sobriété, nous le verrons sur un modèle de série avant la fin de l'année. Mais nous tenons à souligner le choix de Fiat pour présenter cette nouvelle technologie lors d'une conférence de presse : le Dr. Rinaldo Rinolfi (ci-dessus). Soit l'un des meilleurs ingénieurs motoristes du monde. Il a ensuite bien voulu répondre aux questions des journalistes, nous avons apprécié cet évènement à sa juste valeur, tant il est rare de pouvoir interviewer un homme qui connait aussi bien son sujet. Autre ingénieur de talent, M. Vianney Rabhi de MCE-5 (ci-dessus), l'inventeur d'un moteur à taux de compression variable, qui était pour la première fois à Genève dans une voiture, une Peugeot 407.

Salon auto de Genève 2009C'est là pour un peu plus tard, puisqu'on ne prévoit pas de voir cette technologie chez le concessionnaire avant 2016 (et pas nécessairement dans une Peugeot). Mais le gain en performances et sobriété est encore plus grand qu'avec le MultiAir. Les 2 sont d'ailleurs cumulables... En attendant, pour tout de suite ou presque (cet été), Volkswagen présentait sa nouvelle Polo, avec un nouveau moteur diesel 1600 TDI. Par rapport à l'actuel 1400 80 ch de la Polo Blue Motion actuelle, ce moteur est plus puissant, il a bien plus de couple avec une courbe nettement plus régulière, et il est aussi évidemment (c'était le but) plus sobre.

Salon auto de Genève 2009La nouvelle Polo Blue Motion rejettera 96 g/km de CO2, ce qui est clairement un bon résultat pour une auto à la technologie non hybride. Mais Volkswagen fera mieux sous 18 mois. Nous attendons à ce moment une Polo qui ne rejettera plus que 87 g/km de CO2... Pour tout de suite (dispo en juin), VW présentait la nouvelle génération de sa Golf Blue Motion, 99 g/km de CO2, et si vous n'aimez pas la Golf, vous pourrez avoir rigoureusement la même technologie dans la Seat Leon Ecomotive, avec les mêmes émissions de 99 g/km. Ou si vous avez besoin de plus de place, il y a alors la Golf Plus Blue Motion, dont les émissions de CO2 s'élèvent à 114 g/km.

Salon auto de Genève 2009Peugeot s'y met aussi. Il présentait au salon une 407 1.6 HDI qui ne rejetait plus que 129 g/km. Elle sera commercialisée dans quelques semaines, alors qu'il faudra patienter jusqu'au second semestre pour avoir la 207 qui ne rejette plus que 99 g/km de CO2. Elle utilise également le moteur 1.6 HDI, mais dans une version moins puissante, et ce moteur faisait preuve de ses talents d'adaptation en se retrouvant sous un grand capot où on ne l'attendait guère, celui de la Volvo S80. On croyait que le constructeur suédois se contenterait de rajeunir sa grande berline avec de nouveaux 5 cylindres, il n'en est rien.

Salon auto de Genève 2009La Volvo S80 est donc disponible aujourd'hui avec 2 nouveaux 5 cylindres diesel. Un double turbo de 205 ch, 164 g/km de CO2, et un simple turbo de 175 ch, 154 g/km, il y aura au second semestre une version 1.6 litres diesel qui ne rejettera que 129 g/km, une valeur exceptionnelle pour le segment. On s'interroge bien sûr sur les performances, mais le constructeur explique qu'il a revu les rapports de boite et recalibré électroniquement son moteur, tout est OK. A vérifier. Nous sommes néanmoins épatés par les efforts que font les constructeurs pour réduire les émissions de leur gamme : ils voudraient tous égaler Fiat ! La marque transalpine est en effet pour la seconde fois la championne d'Europe pour la faiblesse de ses émissions, elle n'entend pas se laisser doubler.

Salon auto de Genève 2009Avoir la plus faible émission moyenne est devenue le nouveau challenge, mais les dés sont pipés quand tous les constructeurs ne jouent pas sur le même terrain. Fiat ne fait que des petites voitures, et son stand genevois témoignait qu'il n'entendait pas faire autre chose. Ceux qui pensaient qu'un salon est l'occasion de voir tous les modèles auront été déçus. Fiat avait un beau grand stand (comme tous les ans), bien décoré, bien aéré, et avec de jolies hôtesses, mais il n'y avait qu'un seul modèle de voiture exposée ! La 500. En 9 exemplaires, de diverses couleurs et finitions, avec en vedette la nouvelle version découvrable. C'est un choix.

Salon auto de Genève 2009Après l'annonce des valeurs de CO2 exceptionnelles de la Prius 3 (89 g/km), et de la Lexus RX450h (148 g/km), tout le monde avait été soufflé et on attendait alors beaucoup de la nouvelle Opel Ampera, seule auto capable de donner le change. Ce fut une certaine déception, car si on savait que ce modèle ne serait qu'une version européanisée de la Chevrolet Volt, nous ne pensions pas que les différences seraient aussi minimes. GM a visiblement fait des économies, il n'avait probablement pas le choix. C'est un ingénieur qui a présenté les caractéristiques de l'auto, il parlait clair et avec confiance, nous n'avons pas retrouvé cette même assurance chez certains cadres GM qui étaient présents au salon. GM va mal, cela se voyait sur des visages. Et même Bob Lutz, habituellement si gaillard, boitait légèrement. Il ne peut plus cacher son âge (77 ans).

Salon auto de Genève 2009Une entreprise qui a le vent en poupe par contre est Fisker. Ce nouveau constructeur faisait l'évènement à Genève avec la première européenne de la version de série de sa superbe berline hybride Karma. L'auto était accompagnée par l'encore plus superbe future version cabriolet, qu'il ne faut cependant pas attendre avant 2011. Chaque chose en son temps, et M. Fisker, qui est un gentleman, se préoccupe d'abord de satisfaire ses premiers clients. Ceux qui ont commandé une berline. L'auto vaut 78 780 euros hors taxes (+ TVA de 19.6 % en France), les 2 premiers distributeurs européens sont GP Supercars en Italie, et le groupe Nellemann au Danemark. On attend 40 distributeurs en Europe d'ici la fin de l'année.

Salon auto de Genève 2009Sur le stand Infiniti, le concept Essence était, comme son nom ne l'indique pas, hybride. Il associait un V6 double turbo de 3.7 litres et 440 ch à un moteur électrique de 160 ch. La surprise était que ce moteur électrique était intercalé entre le moteur à combustion et la boite de vitesses. C'est une surprise en effet, car si nous avions déjà vu cette architecture, c'était toujours avec des moteurs électriques de très faible puissance. C'est la grande compacité de ce puissant moteur qui a permis cela ici, dans une carrosserie audacieuse, mais qu'on sait sans lendemain. Cette Essence est un pur concept. Pur concept aussi, l'Orbital de Sbarro (ci-dessous). Il associe un moteur essence implanté transversalement entre les roues arrières avec un petit moteur électrique de chaque côté.

Salon auto de Genève 2009Ces moteurs sont quasiment dans les roues, mais ce ne sont pas des moteur-roues pour autant. Si M. Sbarro est parvenu à les mettre là sans qu'ils aient cette fonction, c'est parce qu'il a réemployé sur ce concept sa trouvaille de la roue sans moyeu. On a donc un 6 cylindres en ligne d'un peu plus de 100 ch avec 2 moteurs électriques de 10 ch, et dans ce chassis ultra léger, la conduite doit être amusante, surtout que la bande son est garantie de qualité symphonique. Le moteur est échappement libre. Cela faisait plusieurs années que nous n'en avions pas vu un, mais nous l'avons reconnu d'un coup d'œil ! Un 1000 CBX vieux de presque 30 ans. Sans catalyseur ni silencieux ! Ce n'est pas écologique, mais cela chante.

Salon auto de Genève 2009Le bruit d'un 1000 CBX est même un formidable appât si on veut intéresser des jeunes à la mécanique... Pas plus raisonnable, le concept Frazer-Nash Namir, de Giugiaro est d'abord une carrosserie exceptionnelle. C'était la voiture la plus impressionnante à voir de tout le salon. Il s'agit d'une hybride série, avec un petit moteur rotatif (surprise !) couplé à un générateur, lequel alimente 4 moteurs électriques d'une puissance totale de 370 ch. Avec les 4 roues motrices, l'accélération de 0 à 200 km/h ne demanderait que 10,4 s, et la vitesse de pointe atteindrait le seuil des 300 km/h.

Salon auto de Genève 2009Du côté des pures électriques, sur batteries, nous avons remarqué la présence de la Courb C-Zen, une voiturette que nous avions découvert au salon de Paris il y a 6 mois. La production n'a pas encore commencé, mais la réalisation soignée du prototype fait espérer que l'entreprise parviendra à concrétiser ses ambitions. Il faut en effet se hâter de prendre une place, parce que les grands constructeurs arrivent. Nous avons ainsi revu à Genève une Smart Fortwo électrique. Cela fait plus de 2 ans que nous voyons ce modèle sur différents salons, mais Genève faisait mieux que précedemment, puisqu'il y avait 2 Smart électriques exposées.

Salon auto de Genève 2009L'une était blanche, la seconde était d'une superbe peinture mate, de couleur lait à la menthe (qui ne ressort malheureusement pas très bien sur les photos). Il s'agit d'une nouvelle génération, avec plus de puissance et d'autonomie que le modèle présenté en 2006. Cette Smart électrique sera produite à plusieurs centaines d'exemplaires l'année prochaine, mais dans un premier temps, elle ne sera pas disponible aux clients particuliers. Et nous n'avons pas de date quant à l'arrivée du modèle dans les concessions avec disponibilité à tous... Smart devrait annoncer bientôt les entreprises qui recevront des flottes de Smart électriques, un système de location à l'heure/mise à disposition type Velib est aussi à l'étude.

Salon auto de Genève 2009Ford ensuite a beaucoup de projets véhicules électriques en cours, mais... Tous aux Etats-Unis. Il y avait bien un Ford Tourneo Connect électrique sur le stand, mais il n'était là que pour faire de la figuration. Nous devons attendre la prochaine génération de la Ford Focus, là il pourrait y avoir une version électrique dans la vie de ce modèle. Mais pas au lancement... Notons pourtant qu'une version utilitaire de ce Tourneo Connect est commercialisée au Royaume-Uni par le constructeur Smith. Chez Renault ensuite, on nous confirma que la marque française vendra des voitures électriques en Israël avant de les proposer dans l'hexagone. Sans être particulièrement chauvin, ceci nous semble déplaisant.

Salon auto de Genève 2009Peugeot hélas, ne fait pas beaucoup mieux, puisque s'il se propose de vendre des voitures électriques en France dés l'année prochaine, ce seront des Mitsubishi rebadgées. Une Mitsubishi électrique, il y en avait une nouvelle à Genève, un coupé à la ligne un peu trop haute (1,52 m) pour être élégante, mais sa technique serait fort au point. Son moteur électrique fournit 60 kW et 230 Nm de couple, dans cette auto de 980 kg, les performances doivent être convenables. Mitsubishi devrait proposer un modèle électrique au Japon dans quelques mois, on le verrait en Europe quelques mois plus tard.

Salon auto de Genève 2009Pour d'autres constructeurs, ceux qui ne souhaiteraient pas s'associer avec un qui a déjà développé une voiture électrique, et qui voudraient un modèle complètement original, Magna en a un à leur proposer. Le grand équipementier a développé une plateforme originale, complète avec un groupe propulseur électrique de sa conception, éventuellement accompagné d'un petit moteur essence avec fonction de générateur dans une configuration d'hybride série. Le véhicule était présenté à Genève sous la forme d'une berline compacte à 5 portes, mais le design est facile à adapter à l'identité stylistique d'un constructeur, et Magna a tous les moyens pour produire ensuite l'auto en série. Qui lève la main ?

Salon auto de Genève 2009Il y avait enfin Tata, qui exposait une Indica avec un moteur électrique en provenance du canadien TM4. Il y a là une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne est que cette voiture va être commercialisée en Europe cet été. La mauvaise est que ce sera en Norvège et nulle part ailleurs pour le moment. Du moins pour les 12/18 mois à venir. La production n'est d'ailleurs pas idéale, avec des voitures qui viendront d'Inde sans mécanique, et qui recevront leur motorisation électrique chez les partenaire de Tata en Norvège. Il ne faut pas trop espérer de grosses cadences de production avec cette organisation.

Salon auto de Genève 2009Le rêve maintenant, puisque Genève est traditionnellement le salon où on peut rencontrer les meilleurs artisans automobiles de la planète. Nous eûmes le grand plaisir d'y rencontrer M. Alois Ruf. Il exposait 3 voitures. La vedette aurait pu être la nouvelle CTR, mais non, la voiture qui attirait le plus les photographes était la Greenster, soit une voiture de sport électrique sur la base d'une Porsche 911, avec un look Targa. Cette voiture roule déjà, mais elle a encore besoin de développement. L'objectif est de la commercialiser début 2010, et venant du pays où la vitesse est libre, elle aura une vitesse de pointe de 250 km/h.

Salon auto de Genève 2009Ce qui en fera de loin l'électrique la plus rapide du marché, même si on devine que l'autonomie sera très réduite à cette vitesse. Nous savons cependant déjà qu'il y aura un choix de batteries. La Greenster de base aura ses batteries à l'arrière, avec le moteur (à la différence du premier prototype), et il y aura en option un pack de batteries supplémentaires pour mettre à l'avant, réduisant un peu le volume disponible pour les bagages. Annoncée sur ce site, la Protoscar Lampo (ci-dessous) était elle aussi formidablement prometteuse, mais elle ne sera hélas pas produite en série.

Salon auto de Genève 2009Cette voiture n'est pas autre chose qu'un démonstrateur technologique des capacités étonnantes des gens qui l'ont construit : l'entreprise Protoscar, cabinet de conseil et d'ingénieurerie en traction électrique. Pour aller plus loin, cette voiture témoigne surtout que si certains européens avaient eu la chance d'avoir le budget qu'a eu Tesla Motors pour développer son roadster, ils auraient fait mieux. Quand on voit ce qu'arrivent à faire des Pagani et des Gumpert, des artisans qui présentaient tous deux à Genève des voitures capables de dépasser les 350 km/h avec un niveau de sophistication impressionnant... Ils ont des fins de mois difficiles, mais parviennent malgré tout à gagner de l'argent en ne vendant que quelques voitures par an. Avec eux, l'Europe peut-être rassurée sur ses capacités, pas l'Amérique dont tous les constructeurs, de Chrysler à Tesla, perdent de l'argent.

Salon auto de Genève 2009Autre tout petit constructeur très spécialisé, Koenigsegg présentait à Genève la Quant, une voiture électrique qu'il n'a pas cependant pas réalisé seul, ni d'ailleurs de sa propre initiative. Il y a un tiers, spécialiste des technologies liées à l'électricité, il a fourni à Koenigsegg la technologie par laquelle toute la carrosserie a une fonction photovoltaïque, et celle du stockage de l'électricité. C'est original puisque cette voiture électrique ne possède pas de batteries. Elle a la technologie concurrente, celle qui est en retrait et qui fait moins parler d'elle, mais qui est tout aussi efficace : des supercondensateurs.

Salon auto de Genève 2009La Koenigsegg Quant exposée n'était encore qu'une maquette, sa technologie est cependant figée, il y aura une voiture roulante l'année prochaine. Mais de l'avis de tous, la plus belle voiture électrique à Genève était la Lightning GT. Cette voiture est plus belle qu'une Jaguar XK. Elle est surtout formidablement plus impressionnante par ses dimensions plus généreuses. Cette voiture promet beaucoup, et on ne sait pas encore si elle va tenir, mais on le souhaite parce qu'elle possède tout le meilleur de la technologie dans le domaine de la propulsion électrique, dont des moteurs-roues ultra-puissants.

Salon auto de Genève 2009Côté hydrogène, Honda présentait comme l'année dernière sa FCX Clarity, Toyota lui répliquait avec son FCHV-Adv. Toutes deux des voitures à pile à combustible (PAC), les deux seules du salon. Et aussi les 2 seules autos à ne rejeter aucun polluant à l'utilisation (sinon de la vapeur d'eau) à pouvoir remplacer les voitures essence sans aucune concession. Le Toyota ci-contre a une autonomie de 830 km (selon la norme japonaise qui est assez laxiste), on fait son plein d'hydrogène en quelques minutes, exactement comme un plein d'essence. Ce qui fait de la voiture à PAC à hydrogène la seule capable de concurrencer le diesel qui offre facilement 1000 km d'autonomie, et cela sans pétrole ! Mais quelque soit le carburant, toutes les technologies progressent, cela est bien.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-02-2020 — De nouvelles Kia hybrides rechargeables, et des Hyundai sportives — 2 marques qui se distinguent.

26-02-2020 — Une motorisation hybride rechargeable pour le plus performant des Touareg — Volkswagen R.

26-02-2020 — Polestar se cherchait un style et l'a trouvé — Il va falloir compter avec Polestar.

25-02-2020 — Renault Twingo Z.E. meilleure que prévue, mais... — Face à une concurrence difficile.

25-02-2020 — DS 9 E-TENSE, belle et désirable mais interdite à Macron — Pour l'amour de la marque.

23-02-2020 — La France est au SP95-E10, les Etats-Unis veulent généraliser l'E15 — Pour plus d'indépendance.

22-02-2020 — L'électricité renouvelable en Allemagne a battu le nucléaire en France — Fessenheim, c'est dépassé !

21-02-2020 — Hyundai-Kia solide numéro 4 en Europe — Grâce à l'électrification.

21-02-2020 — Porsche ouvre la plus puissante station de bornes de recharge d'Europe — Juste à côté du circuit !

20-02-2020 — Hyundai i20, premiers tours de roue électrifiés — En 48 Volts.

20-02-2020 — Kia Sorento, diesel 202 ch ou hybride 230 ch — Un grand SUV écolo ?

19-02-2020 — Jaguar Land Rover Vector, sur la voie de l'autonomie — Un prototype de R&D.



Nos derniers essais :


Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
— Des arguments renforcés pour cette électrique.

Hyundai ; voiture-electrique
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel