Profiter de tout MoteurNature





MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

16 années d'expériences pour vous informer.

587 km sans recharger avec une Mitsuoka Himiko électrique convertie par TGMY

Himiko électriqueHimiko électriqueC'est un nouveau record qui tombe avec une voiture électrique. Le point intéressant est qu'elle est disponible, puisque la technologie employée est en production. Cette voiture est une Mitsuoka Himiko. Il faut avoir de bons yeux et regarder la cellule centrale de près, la base est une Mazda MX-5. Mais les portières mises à part, tous les panneaux de carrosserie ont été changés pour lui donner un style rétro. Sur cette base, la petite entreprise japonaise TGMY a enlevé le moteur essence, et installé un électrique. On notera que les éléments choisis pour cette conversion sont tous disponibles individuellement sur le marché.

Himiko électriqueLe moteur est très peu puissant. Il ne fait que 59 kW en crête (80 ch), et seulement 25 kW en continu. Les valeurs de couple, 140 et 280 Nm, ne sont pas non plus très excitantes. Quant à la batterie, il s'agit d'un pack de lithium polymère, d'une capacité de 62 kWh. 168 cellules de 100 Ah en 3,7 V. La voiture pèse 1640 kg, ce qui est beaucoup plus lourd que le petit roadster Mazda d'origine, mais on soulignera que la carrosserie s'est allongé d'un demi-mètre. La vitesse maxi est normalement de 120 km/h, avec une autonomie de 450 km, mais pour établir ce record, la voiture a été dotée d'un rapport de pont plus long.

Himiko électrique La vitesse de pointe passe à 160 km/h, et si les accélérations sont nettement en baisse, l'autonomie est désormais théoriquement de 550 km. Pour vérifier cela, c'est sur le circuit de Tsukuba que la voiture est partie un matin à 8 h. Elle ne s'est arrêté ensuite que pour changer de conducteur, roulant jusqu'à 7 h du soir, après avoir parcouru 587 km. En décomptant le temps des changements de conducteur, la vitesse moyenne fut de 55 km/h. Si cela ne parait pas très excitant, c'est pourtant un résultat formidable considérant que l'auto a été construite avec des pièces du commerce, et un budget modéré. La société TGMY, qui commercialise au Japon des pièces pour véhicules électriques, indique maintenant qu'elle peut en construire d'autres exemplaires si on lui en demande.



Dernières actualités de l'écologie automobile :


21-11-2018 — Le salon des maires, salon des ennemis de la voiture électrique — Indirectement.

20-11-2018 — Carlos Ghosn accusé, y a t-il eu machination ? — Un zèle un peu trop soudain.

18-11-2018 — L'huile de palme n'est plus reconnu comme un biocarburant — Merci M.Millienne.

17-11-2018 — Le F-Cell commercialisé, mais Mercedes croit-il encore en l'hydrogène ? — Le cousin de l'EQC.

16-11-2018 — BMW dévoile sa nouvelle 330e hybride rechargeable — Encore plus électrifiée.

15-11-2018 — Tesla adopte la prise CCS Combo pour sa Model 3 — En Europe.

14-11-2018 — Ural, la légendaire moto russe passe à l'électrique — Toujours avec le side-car.

13-11-2018 — Décalé, le Citroën Cactus sera électrifié — Branché dans tous les sens.

12-11-2018 — La Biomega Sin, un projet innovant et intriguant — Pourra t-il voir le jour ?

11-11-2018 — Toyota fait des pizzas à l'hydrogène — Zéro émission !

10-11-2018 — BMW fournisseur de moteurs électriques pour le fabricant turc Karsan — Et de batteries !

09-11-2018 — Borne de recharge : j'ai rêvé d'un éléphant bleu — Enfin du service !

08-11-2018 — Jaguar investit dans l'Arc Vector, la moto sans tableau de bord — La plus innovante de toutes ?

07-11-2018 — Nikola, futur fabricant de poids lourd à hydrogène pense aussi à l'Europe — Rien que pour nous.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée