Profiter de tout MoteurNature





MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

16 années d'expériences pour vous informer.

2016, dernière année du moteur atmosphérique ?

Lun 04/01/2016   —   Est-ce un vrai progrès ?
Mazda MX-5Pour les clients Mercedes ou BMW, il n'y a plus de choix. Tous les moteurs, essence ou diesel, ont un turbocompresseur. Il n'y a que chez BMWi, où le prolongateur d'autonomie optionnel de l'i3 reste un moteur atmosphérique. Et chez Audi, le seul modèle disponible sans turbo, est la R8. Chez Ferrari, la marque au cheval cabré a brisé un tabou en dotant sa 488 GTB d'un V8 double turbo. Lamborghini résiste encore, mais il apparait probable que toutes les supercars auront prochainement elles aussi un moteur suralimenté, suivant l'exemple de Bugatti.

Assez étrangement, ce sont les japonais qui sont les derniers à se mettre au tout turbo. Honda, Mazda ou Toyota fabriquent encore des moteurs essence atmosphériques en très grand nombre, et... Il se pourrait bien qu'ils aient raison.

On connait les avantages du turbo, plus de puissance avec une meilleure efficacité énergétique, ce qui permet de réduire drastiquement la cylindrée. Mais si c'est une bonne idée sur le papier, validée par les tests officiels de mesure de consommation, l'avantage du downsizing en conditions de circulation réelle n'est pas aussi grand que les services marketing des constructeurs voudraient nous le faire croire. Et ce n'est pas par économie que Toyota a conservé un 1800 essence atmosphérique tout simple sur sa Prius IV.

Un moteur non suralimenté a aussi l'atout de la simplicité, donc de la fiabilité, avec des réparations bien moins onéreuses en cas de soucis. Enfin, pour les millions d'automobilistes pour qui la voiture reste un plaisir, les montées en régimes d'un moteur atmosphérique restent le symbole de la félicité. Notre illustration montre une Mazda MX-5, son 1500 n'a aucun turbo, mais dans cette auto simple et légère, il n'y aurait pas grand gain en consommation à le remplacer par un 3 cylindres turbo. Surtout en conduite sportive. C'est dire que les spécialistes allemands ont abandonné le moteur atmosphérique, nous ne souhaitons pas que tous les autres constructeurs suivent leur exemple. On justifiera aussi notre position en regardant le monde de la moto, où aucune 500 Turbo n'a encore remplacé une 1000.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; essence-diesel ; technologie



Dernières actualités de l'écologie automobile :


11-12-2018 — Duster & Kadjar : Renault poursuit le déploiement de son 1300 turbo-essence — SUVs raisonnables.

11-12-2018 — Carlos Ghosn innocent, Nissan seul coupable ? — Chose possible.

10-12-2018 — Skoda Scala : la conformiste — Une Golf avec du plus et du moins.

09-12-2018 — Les Gilets Jaunes proclament avant tout leur amour de l'automobile — Retrait de la loi mobilités !

08-12-2018 — Cousine du 2008, l'Opel Mokka aussi sera électrifiée — N°2, N°3 ou N°4 ?

07-12-2018 — L'héritage Marchionne : la Fiat Panda déclassée au plus bas niveau — Hélas sans surprise.

06-12-2018 — Hyundai Kona & Kia Niro électriques, correction après erreur — Pas si grave.

05-12-2018 — #GiletsJaunes : après s'être fait arnaqué 2 fois, la carte grise à prix unique — Et les imports plus faciles.

04-12-2018 — Skyactiv-X : quand Mazda double Mercedes — Nouvelle Mazda 3.

02-12-2018 — Volkswagen approuve un gazole coupé bio à 33 % — R33 BlueDiesel.

01-12-2018 — e-tron GT Concept : Audi s'abstient encore de concurrencer Tesla — Mais va concurrencer Porsche ?

30-11-2018 — Free2Move : PSA se lance dans l'autopartage à Paris — Avec d'emblée 550 voitures.

30-11-2018 — Kia Soul EV : avec batterie de 64 kWh — Toujours aussi typé.

29-11-2018 — La Nissan Leaf homologuée pour le V2G en Allemagne — Une première.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée