Profiter de tout MoteurNature





MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

16 années d'expériences pour vous informer.

Honda Accord hybride, l'auto écolo la plus convaincante n'est que pour les USA

Patchwork de technologies

Annoncée en juin 2004, et commercialisée aux USA depuis décembre de cette même année, la version hybride de la Honda Accord en fait rêver plus d'un. Ce qui fait rêver n'est pourtant pas très original, c'est la puissance. Parce que là où les autres hybrides du marché (Honda Civic et Insight, Toyota Prius) font avec des petits moteurs à 3 ou 4 cylindres, l'Accord hybride ne propose rien de moins qu'un V6 de 3 litres. Soit déjà 240 chevaux sous le capot avant qu'on vienne y ajouter le moteur électrique... C'est du sérieux ! Mais indiquons tout de suite qu'on a affaire à une grosse voiture. Il existe en effet 2 versions, totalement différentes, de la Honda Accord. Celle que nous connaissons en Europe est la même que connaissent les asiatiques, une berline de la taille d'une Peugeot 407, mais les Etats-Unis ont une autre version, qui leur est spécifique.

Cette Accord américaine est un peu plus grosse que l'asiatico-européenne, elle a plus le gabarit d'une Peugeot 607, et elle est surtout plus haute, plus cossue. C'est vraiment une belle berline, que tout père de famille serait heureux de possèder. La voiture est étudiée pour les gabarits américains, c'est à dire qu'un homme de 1.90 m et 100 kg est parfaitement à l'aise à toutes les places, même à l'arrière, où on a beaucoup de place pour les jambes. Le coffre nous a lui aussi semblé fort spacieux, mais on nous a pourtant dit qu'il était de contenance réduite par rapport à l'Accord non hybride, car il fallu trouver de la place pour intégrer la batterie et son système de refroidissement.

Cette Honda Accord hybride n'est donc vendue que sur le marché américain, mais nous avons appris avec joie qu'une, une seule, avait été importée en Europe. Par Honda Europe lui-même, dont le siège est en Allemagne, et Moteur Nature a eu la joie de pouvoir l'essayer. Notre première impression fut si forte que notre passager nous fit remarquer notre exclamation. Oui, on n'en essaie pas tous les jours des voitures comme cela. Il y avait du traffic qui arrivait derrière quand nous sortîmes de la place de stationnement, il fallait accélérer fort dés le départ, et écrivons-le alors tout de suite, la Honda Accord hybride a des accélérations de sportive. De sportive haut de gamme même !

Les chiffres officiels du constructeur n'ont pourtant rien d'extraordinaire. Honda annonce le 0 à 96 km/h (60 mph) en 8.5 s pour l'Accord V6 non hybride, et 7.5 s pour cette Accord hybride, mais plusieurs journalistes américains ont chronométré l'auto en moins de 7 secondes dans cet exercice. Il faut les croire. Nous n'avons effectué aucune mesure, mais les sensations que nous avons ressentis au volant de l'auto étaient bien réelles. De plus, les chiffres ne donnent qu'une toute petite idée de ce qu'est vraiment cette auto à la conduite. Si vous ne jurez que par le diesel, ne montez jamais dans une Honda VTEC, vous allez devoir vous renier. Les 4 cylindres Honda sont déjà formidables, les V6 le sont encore plus.

En cette période de raz-de-marée de turbo-diesels, morts avant 2000 tr/mn, et re-morts après 4000 tr/mn, quel plaisir d'avoir sous le pied un vrai essence atmosphérique, qui tourne rond et puissament du régime de ralenti jusqu'au rupteur. Et en plus, c'est hybride. Il vient donc s'ajouter aux 240 ch à 6250 tr/mn et aux 287 Nm de couple à 5000 tr/mn, les 16 ch et 136 Nm, au même régime de 840 tr/mn, du moteur électrique. Comme sur la Civic et l'Insight, ce moteur ne peut servir à déplacer seul l'auto. L'idée, c'est le concept IMA, pour Integrated Motor Assist. Ce qui signifie que la voiture roule toujours grâce à son moteur à essence, mais que lorsque le conducteur a besoin de puissance, l'électrique vient ajouter sa puissance à celle du thermique. C'est l'idée d'assistance.

Le moteur thermique se coupe néanmoins en fin de décélération ainsi qu'à l'arrêt aux feux rouges, et comme il y a un compte-tours (ce qui fait défaut à la Toyota Prius), on le voit : l'aiguille tombe à zéro. Mais ce n'est pas le seul truc de l'auto, puisque cette Accord hybride possède aussi un système VCM, Variable Cylinder Management, qui à charge partielle réduit le V6 en un 3 cylindres en ligne. Cela se fait en bloquant les soupapes (toutes les soupapes, admission et échappement), mais c'est absolument transparent et imperceptible pour le conducteur (il y a juste un petit témoin ECO qui s'allume au tableau de bord). Pourtant, normalement, on devrait le sentir, car un 3 cylindres vibre plus qu'une V6, mais Honda y a pensé : les ingénieurs ont solutionné ce problème en faisant reposer le moteur sur des supports qui eux aussi peuvent vibrer.

Une faculté que le boitier de gestion moteur utilise pour les faire contre-vibrer, quand le moteur ne tourne que sur 3 cylindres. Donc, le moteur vibre, mais ses supports contre-vibrent, et dans l'habitacle on ne sent rien. C'est fort ! Mais ce qui est encore plus fort, ce sont les effets de la combinaison de ces technologies. Précisons aussi que la voiture est équipé d'une boite automatique, à 5 rapports, tirant un peu long, et imaginons ce qui se passe lors des reprises. A 100 km/h, vitesse stabilisée, l'Accord hybride ne tourne que sur 3 cylindres. La consommation est inférieure à 7 l/100 km. Mais si le conducteur écrase l'accélérateur, il se passe, dans l'ordre, les choses suivantes. 1/ le moteur retrouve ses 6 cylindres 2/ la boite rentre 2 rapports, et elle est très rapide (plus rapide que l'Accord non hybride) 3/ le moteur électrique vient apporter sa puissance au V6 qui en a déjà plus qu'il n'en faut.

Et voilà des reprises canon ! Si vives qu'elles nous valurent une rencontre impromptue avec la maréechaussée. Merci de votre clémence monsieur l'agent, même si avez estimé que notre fougue ait pu mettre en danger le public, le public qui lit ce site est heureux que nous ayons pu essayer les pleines capacités de l'auto. Capacités que nous avions besoin de connaître pour rédiger cet article, avec d'autant plus de précision que nous n'avons pas mesuré les consommations. En plus, l'ordinateur de bord (qui aurait pu nous les donner) avait été débranché par Honda avant qu'on nous confie l'auto. Cela parce que ce système inclut un GPS, et que, voiture américaine, il était perdu n'ayant pas l'Europe dans sa mémoire. Mais les chiffres officiels sont de 7/8 l/100 km, et même si cela peut monter jusqu'à 10 litres selon certains journalistes américains, c'est plus que remarquable.

Nous n'hésitons d'ailleurs pas à déclarer cette Accord hybride IMA + VCM plus convaincante qu'une Toyota Prius. Cela ne fait aucun doute si on considère les choses de manière impartiale. Une Toyota Prius est au même tarif qu'une Peugeot 307 HDI 140 ch FAP, qui est globalement un peu plus gourmande, mais aussi nettement plus performante. Alors que l'Accord hybride est plus performante qu'une 607 essence, tout en étant plus sobre qu'une 607 diesel !!! Et la future Citroën C6 est déjà dépassée... A moins que l'avenir soit que le constructeur français achète prochainement ses gros groupes propulseurs à Honda, ce qui n'a rien d'impossible puisque la boite de vitesses de la C6 viendra déjà du Japon...

Hypothèse folle ou défaitiste, cette Accord hybride souligne en tout cas une fois de plus l'urgence pour les constructeurs européns de développer des voitures hybrides, ils ont d'ailleurs un répit, puisqu'Honda nous l'a confirmé : pas de 6 cylindres Honda hybride pour notre vieux continent. Nous devrons faire avec des 4 cylindres seulement. Soulagement chez les constructeurs, et dépit chez les automobilistes. Mais la prochaine génération de Civic hybride aura sa première mondiale en Europe, et ce sera dans moins de 6 mois...



Dernières actualités de l'écologie automobile :


21-11-2018 — Le salon des maires, salon des ennemis de la voiture électrique — Indirectement.

20-11-2018 — Carlos Ghosn accusé, y a t-il eu machination ? — Un zèle un peu trop soudain.

18-11-2018 — L'huile de palme n'est plus reconnu comme un biocarburant — Merci M.Millienne.

17-11-2018 — Le F-Cell commercialisé, mais Mercedes croit-il encore en l'hydrogène ? — Le cousin de l'EQC.

16-11-2018 — BMW dévoile sa nouvelle 330e hybride rechargeable — Encore plus électrifiée.

15-11-2018 — Tesla adopte la prise CCS Combo pour sa Model 3 — En Europe.

14-11-2018 — Ural, la légendaire moto russe passe à l'électrique — Toujours avec le side-car.

13-11-2018 — Décalé, le Citroën Cactus sera électrifié — Branché dans tous les sens.

12-11-2018 — La Biomega Sin, un projet innovant et intriguant — Pourra t-il voir le jour ?

11-11-2018 — Toyota fait des pizzas à l'hydrogène — Zéro émission !

10-11-2018 — BMW fournisseur de moteurs électriques pour le fabricant turc Karsan — Et de batteries !

09-11-2018 — Borne de recharge : j'ai rêvé d'un éléphant bleu — Enfin du service !

08-11-2018 — Jaguar investit dans l'Arc Vector, la moto sans tableau de bord — La plus innovante de toutes ?

07-11-2018 — Nikola, futur fabricant de poids lourd à hydrogène pense aussi à l'Europe — Rien que pour nous.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée