Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Kia Optima hybride - Essai détaillé

Kia Optima hybride
Ses points forts

Vraie voiture full-hybride
Système hybride convaincant et efficace
Excellente habitabilité
Design plaisant
Equipement de série très riche
Garantie 7 ans
Performances satisfaisantes
Ses points faibles

Capacité du coffre faible pour une routière
Freinage inconsistant
Liaisons au sol pas au niveau des européennes
Ordinateur de bord pas au niveau des japonaises
Jauge à essence peu précise

Historique et présentation

Kia Optima hybrideEssai réalisé du 17 au 19 avril 2013.
La marque Kia connait une progression formidable en France, et partout en Europe, mais il est encore un segment du marché où elle est quasi inexistante. Celui des routières, de la grande familiale ou encore de la berline statutaire. Ce segment est la chasse gardée des marques allemandes, et il n'est pas simple à aborder pour un outsider. Kia a pourtant fait ce qu'il faut côté design. Cette Optima est superbe. Longue et moderne, avec une calandre aggressive, notre voiture d'essai a attiré les regards sur les petites routes du centre de la France. Il est vrai qu'on remarquait aussi sa taille. L'Optima fait 4,85 m de long et 1,83 m de large. Mais ses lignes élancées la font paraitre encore plus grande qu'elle n'est. Les dimensions confortables se constatent également à l'intérieur, avec plus de 1,50 m de largeur aux coudes, et beaucoup de place pour les pieds à l'arrière.

Kia Optima hybrideLa rareté du modèle jouait aussi son rôle pour attirer les regards, puisque la Kia Optima est un ORNI sur les routes françaises. Alors qu'aux Etats-Unis, les américains en ont acheté 38 813 au premier trimestre. Mais cela, nous l'avions pensé avant de connaitre ce chiffre. Toute la voiture nous le dit, l'Optima a été conçu en premier lieu pour le marché américain. Nous ne nous en plaindrons pas, car si le défaut des voitures conçues pour les américains est d'être moins soucieuses de l'économie de carburant que les autos destinées à l'Europe, cette Kia est hybride. Et cerise sur le gateau, c'est une hybride optimisée pour l'Europe. On saluera là le travail du constructeur coréen. On ne connait pas ses objectifs de vente, mais quand l'Optima hybride vendue aux Etats-Unis a un 2,4 litres, la version européenne de notre essai a reçu un 2 litres, plus sobre que le bloc essence des américains.

La technologie

Kia Optima hybrideCette voiture est une vraie hybride. Quand certains constructeurs n'en ont pas encore à leur catalogue, et/ou cherchent à en développer à bas coût, au rabais, l'Optima hybride peut accélérer doucement jusqu'à 30/40 km/h sur son seul moteur électrique. Et sur la route, à 90 km/h, dés qu'il y a une légère déclivité, le moteur essence se coupe, et le moteur électrique reste seul en piste. L'architecture est pourtant bien plus simple que celle des hybrides Toyota (auquels on se réfère toujours). Il y a un moteur électrique de propulsion, qui donne 30 kW (40 ch), intercalé entre le 2 litres essence de 150 ch et la boite de vitesses, et un alterno-démarreur sur le dessus, juste sous les yeux quand on lève le capot. La différence la plus perceptible pour le conducteur, est que là où les hybrides nippons ont une boite de vitesses à variation continue, cette Kia a une automatique conventionelle à 6 rapports.

Kia Optima hybride Côté batterie, c'est du tout bon, puisque Kia a retenu la technologie lithium-ion polymère, qui permet de faire des accumulateurs un peu plus légers qu'avec des batteries métal. Cette batterie pèse 43 kg. Sa capacité théorique est de 1431 Wh, et elle peut fournir un courant de 34 kW, soit plus que le moteur électrique ne peut produire. La puissance totale disponible, le cumul essence et électrique, est donc donc l'addition parfaite de la puissance maximale de ces 2 moteurs. Soit 190 ch. Quant au couple, il est de 180 et de 205 Nm, soit 385 Nm au total, et c'est l'électrique qui en donne le plus. Un point noir tout de même, il a fallu loger la batterie, et cela s'est fait au détriment du coffre. Son volume est passé de 505 dm³ sur l'Optima standard à 381. Un peu juste pour une grande familiale. Le packaging est pourtant intéressant, avec une trappe à skis, et on trouve une roue de secours galette sous le plancher.

Kia Optima hybride

Intérieur et équipement

Kia Optima hybrideCuir, sièges électriques et chauffants, toit panoramique, système de navigation avec écran couleur tactile de 7 pouces, bloutouffe, caméra de recul et radar de parking arrière, clim auto bi-zone, démarrage sans clé, jantes alliage de 17 pouces, projecteurs au xénon... Il existe plusieurs finitions pour l'Optima, mais il n'y en a qu'une seule pour l'Optima hybride. La plus haute, avec tous les équipements possibles. A la limite, c'est trop. Tout le monde n'a pas envie, ou besoin, d'un toit panoramique ou du volant chauffant. Kia devrait réfléchir à une version plus abordable, avec un peu moins d'équipement. L'habitabilité devrait par contre faire l'unanimité. Il n'y a pas beaucoup de berlines où 3 adultes peuvent tenir confortablement à l'arrière, mais l'Optima est de celles-là.

Kia Optima hybrideNous avons apprécié le système de navigation, parce qu'en plus de donner l'heure, l'heure d'arrivée, la distance restant à parcourir, il donne aussi le temps de parcours. Ce n'est qu'une soustraction, mais le surplus d'information n'est jamais un mal. On voudrait que l'ordinateur de bord soit aussi détaillé. Sur une voiture hybride, il est amusant de voir combien on a consommé sur les derniers kilomètres, quelle quantité d'énergie a été récupérée, la proportion du parcours effectuée en mode électrique... Mais l'ordinateur de bord donne bien peu de réponses. Et ce n'est pas l'économètre qui affiche des branches fleuries qui va aider. Sur le même registre, la jauge à essence devrait être plus précise. Après avoir rempli le réservoir à ras bord, la jauge était toujours à son maxi après 200 km. Tout cela pourrait être amélioré, mais nous ne ferons par contre aucune critique sur la finition. Les plastiques de l'intérieur ont un bel aspect, et leur assemblage est plus que convenable.

Performances et tenue de route

Kia Optima hybrideAvec une boite automatique classique à 6 rapports, la Kia hybride accélère normalement. Et non pas comme une Prius, dont la transmission à variation continue est franchement irritante si on a besoin d'accélérer fort. Les rapports passent vite, et le bruit du 2 litres est même sympathique pour un 4 cylindres. Kia avance un 0 à 100 km/h en 9,4 s. Cela correspond à nos sensations, tandis que la vitesse de pointe atteint les 192 km/h Signalons aussi la présence d'un compte-tours, toujours utile pour modérer sa consommation. On peut par exemple choisir de ne pas dépasser les 3500 tr/mn...

Kia Optima hybrideLa direction nous a paru à peu près satisfaisante pour une assistance électrique, mais le freinage est nettement moins convaincant. Nous en avons plusieurs fois perçu l'inconsistance. L'association freinage classique et regénération est toujours un peu difficile... Côté comportement, la Kia est globalement bonne, mais à la condition de ne pas trop lui en demander. C'est même son plus gros défaut. Sur ce segment, les européennes sont leaders et elles ont une longueur d'avance sur cette coréenne. Ce n'est pas que l'Optima soit une mauvaise routière, mais les dernières réalisations européennes sont tellement efficaces, qu'elle parait en retard.

Kia Optima hybrideBon point par contre pour le silence de fonctionnement, et la Kia est toujours confortable. Ce n'est que si on veut aller vite sur des petites routes dégradées qu'elle répond qu'elle n'est pas faite pour cela. Elle est même très agréable sur autoroute. Sur la route aussi, nous avons grandement apprécié la présence d'une vraie boite de vitesses, avec la possibilité de bloquer les rapports, voire de les passer manuellement grâce aux manettes derrière le volant. Ceci constitue un plus fantastique en montagne par rapport à une hybride avec transmission à variation continue. On notera aussi qu'en mode manuel, le rapport engagé est affiché au tableau de bord.

Kia Optima hybride

Consommation, efficacité énergétique

Kia Optima hybrideLa question de la consommation est toujours la plus importante sur une hybride, et nous nous interrogions sur cette Kia. Avec un système hybride moins sophistiqué que chez Toyota et une masse de 1662 kg, nous n'étions pas trop optimistes. Nous avions tort. Les chiffres officiels donnent une moyenne de 5,1 l/100 km avec des rejets de CO2 de 119 g/km. Nous avons relevé les mesures suivantes. 7,3 l/100 km sur autoroute. 6,4 l/100 km sur route, et encore moins que cela en ville (6,2 l/100 km), mais ce dernier chiffre a peu d'intérêt dans le sens où il ne parait pas très habile de choisir une berline de 4,85 m pour faire des trajets urbains. L'automobliste peut tabler sur une moyenne de 6,5 l/100 km en usage courant, et sans faire attention.

Kia Optima hybrideC'est très convaincant ! Les transitions pourtant, démarrage et extinction du moteur essence, ne sont pas aussi imperceptibles que sur une Prius, mais on ne peut en aucune façon les qualifier de gênantes. La fiche technique nous a ensuite appris qu'il était possible de rouler 1500 mètres en mode électrique, nous ne l'aurions pas deviné lors de notre essai. En usage normal, le moteur essence démarre vite. Plus surprenant, l'action du système hybride est variable selon la nervosité de la conduite. En regardant le niveau de charge batterie, il ne bouge quasiment pas en conduite urbaine tranquille. Il y a plus ou moins une barette, et c'est tout. Il faut rouler sportivement, accélerer fort et freiner fort, pour que cela bouge, plus ou moins 3/4 barettes. Mais nous ignorons quel est le niveau de précision de l'affichage, parce que dans les deux cas, le rythme auquel le moteur essence se coupe et redémarre, ne semble pas beaucoup varier. Ce n'est que l'amplitude de la charge et de la décharge qui semble changer...

Conclusion

Kia Optima hybrideNous avions déjà goûté à un SUV Kia (le Sorrento), mais c'était la première fois que nous conduisions une voiture normale du constructeur coréen, et il est difficile de ne pas être impressionné. La Kia Optima hybride a une puissance administrative de 8 CV, et elle coûte 34 150 €. Un mauvais point est qu'en rejetant 119 g/km de CO2 dans le test officiel, elle n'est pas éligible au bonus hybrides de l'état. Mais son rapport présentation / prestations n'a pourtant pas d'équivalent. Il n'y aucune autre grande berline hybride essence sur le marché à ce prix. Proposition unique ! Une grande berline au style accrocheur, super équipée, et économique grâce à un système hybride efficace. Aucune autre essence de cette taille n'est aussi sobre, et s'il y a des allemandes diesel plus performantes sans être plus gourmandes, elles sont aussi bien plus chères. Alors, avantage à la Kia, d'autant plus qu'elle est garantie 7 ans (ou 150 000 km).


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


23-05-2019 — Audi Q5 55 TFSI e quattro hybride rechargeable — Conventionnel.

22-05-2019 — La Honda e électrique accessible à la réservation — Seulement 800 €.

21-05-2019 — Ionity choisit Tritium : l'Europe finance des bornes de recharge achetées à l'Australie — Tant pis pour les européens.

20-05-2019 — Caen, aéroport leader du renouvelable — Que font les autres ?

20-05-2019 — Delphi fait un grand pas pour dépolluer le moteur essence — Toujours progresser.

19-05-2019 — Renault EZ-POD : à priori pas pour la route — Mais Roissy en a besoin.

18-05-2019 — Thierry Bolloré salue le test de l'EZ-Flex par La Poste — A Vivatech.

17-05-2019 — Un 20/20 pour le concept Citroën 19_19 — Une descendance à l'Activa.

16-05-2019 — Audi S4, la sportive désormais diesel — Un choix raisonnable ?

15-05-2019 — Volkswagen investit encore dans la production de batteries — Tant mieux !

15-05-2019 — Hyundai-Kia investit dans Rimac — Surtout une surprise.

14-05-2019 — Opel Grandland X Hybrid4, le quatrième n'a rien d'un dernier — L'allemande hybride rechargeable de PSA.

12-05-2019 — Jaguar XK120 modifiée : améliorer sans dénaturer — Le respect du travail des anciens.

11-05-2019 — Sono Sion : 10 000 pré-réservations mais l'avenir s'assombrit — Face à la concurrence.